Une bonne et une mauvaise nouvelle pour un avocat de Ousmane Sonko

Une bonne et une mauvaise nouvelle pour un avocat de Ousmane Sonko

Le verdict du Conseil de l’ordre des avocats est tombé. Me Ousseynou Fall, membre du pool de défenseurs de Ousmane Sonko lors de son procès contre Mame Mbaye Niang, a écopé notamment d’un an d’interdiction de pratiquer sa profession. Le peine est assortie de sursis. En revanche, il a été condamné à cinq ans ferme d’inéligibilité aux élections de Bâtonnier ou de membre du Conseil de l’Ordre.


Libération, qui donne l’information, précise que Me Ousseynou Fall a été jugé par ses pairs mercredi. La bonne nouvelle donc pour lui : «(il) va reprendre service», annonce le journal après près de deux mois de suspension. La mauvaise : il ne sera pas Bâtonnier ni membre du Conseil de l’Ordre pour les cinq prochaines années.   

Me Ousseynou Fall avait été suspendu à titre provisoire pour avoir accusé Pape Mohamed Diop, premier juge du procès Sonko-Mame Mbaye Niang, de commettre une forfaiture. C’était le 16 mars dernier, lors de la troisième audience.

Le juge avait porté plainte contre l’avocat devant le Conseil de l’Ordre avant de renvoyer l’affaire. Il se désistera avant la quatrième audience. Son collègue Mamadou Yakham Keïta prendra le relais et condamnera le président de Pastef à deux mois avec sursis et à verser à la partie civile 200 millions de francs CFA au titre des dommages et intérêts.

L’affaire sera plus tard jugé en appel et le maire de Ziguinchor a écopé de six mois avec sursis. Le montant à verser pour couvrir les dommages et intérêts sera maintenu.

À cause de l’incident qui l’avait opposé au juge Diop, Me Ousseynou Fall a été écarté pour la suite du procès. Il peut désormais reprendre service.

Source: Seneweb

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *