Festival du Beledougou : Prôner la paix et la cohésion sociale

Festival du Beledougou : Prôner la paix et la cohésion sociale

La 9è édition du festival international du Bélédougou, le weekend dernier, a fait l’apologie de la paix et de la cohésion sociale.

Le terrain de sport du groupe scolaire A de Kolokani a accueilli le vendredi 9 juin dernier, des responsables du cercle, des ressortissants de Kolokani à Bamako, de la diaspora et de plusieurs autres festivaliers venus d’un peu partout. C’était dans le cadre de l’ouverture de la 9è édition du festival international du Bélédougou placé sous le thème « paix et cohésion sociale ».

La cérémonie d’ouverture était présidée par Mme Diassana Fatou Daou, première adjointe au Préfet de Kolokani. Ce rendez-vous du Bélébougou est un moment de retrouvailles et de communion entre les filles et les fils du terroir. L’évènement était parrainé par Diadji Diafing Diarra, président du conseil de cercle, coparrainé par Mohamed Chérif Haïdara et Mariam Bagayoko avec l’icône de la musique traditionnelle balafon de Bélédougou dénommée ‘’Ngoussoun-bala’’. Le représentant du chef de village de Kolokani Moussa Traoré et de Fousseyni Bathily 3ème adjoint au maire, ont prononcé des mots de bienvenues aux festivaliers. Ils ont sollicités tous la réussite de l’événement.

Amadou Oury Diallo, le président du festival et Mme Fatoumata Kané partenaires, ont affirmé dans leurs discours la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. L’intervention de Moussa Diarra,  président de l’Association des municipalités du Mali, de Modibo Sidibé ancien Premier ministre et non moins invité d’honneur dudit festival, de Mme Diassana Fatou Daou ont permis l’ouverture officielle de ce festival. « La valorisation et la promotion de la culture du milieu, gage de la paix de la cohésion sociale ». Ont-ils laissé attendre.

Pendant  deux jours, les festivaliers ont eu droit à des conférences et des visites touristiques. Une foire d’exposition des produits agricoles, des légumes, des fruits transformés et autres produits artisanaux du Bélédougou était en place. Là, il y avait des ventes et achats faisant une opportunité économique. La remise des attestations de reconnaissance fut un temps fort de cette grande retrouvaille. Le public a été émerveillé par la musique de Sanata Diarra, Mamou Sidibé N°1, les rappeurs de Kolokani, le regroupement des artistes de Kati. Les danses de ‘’Tiébléké’’, de ‘’Kotè’’ des ‘’Kono’’, les ‘’naloman’’ et de ‘’Ngoussoun’’ ont tenue en l’haleine l’assistance.

Vivement la 10ème édition.

Abou Safouné Diarra (Stagiaire)

De retour du festival de Bélédougou

Source: Mali Tribune

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *