Baccalauréat malien: 72 candidats pris avec des téléphones portables lors des épreuves

Baccalauréat malien: 72 candidats pris avec des téléphones portables lors des épreuves

Lors des épreuves écrites du baccalauréat de juin 2023, 72 candidats ont été surpris en possession de téléphones portables dans les salles d’examen, ce qui les disqualifie automatiquement et les prive du bénéfice du baccalauréat. C’est ce que révèle le bilan du déroulement des épreuves rendu public ce vendredi 23 juin 2023 par Mme Sidibé Dedeou Ousmane, la Ministre de l’Éducation Nationale.

Selon la Ministre de l’Éducation Nationale, il existe aujourd’hui une volonté ferme des plus hautes autorités du pays de moraliser les examens sur l’ensemble du territoire national. Les candidats pris en possession de téléphones portables dans les salles d’examen ont tous été suspendus, et leurs cas seront traités conformément à la réglementation en vigueur.

« L’incident majeur qui s’est produit le premier jour du baccalauréat s’est déroulé au lycée El Primo de Kati. Il s’agissait d’une tentative de fraude, où certains candidats ont réussi à tromper la vigilance des surveillants pour introduire des téléphones portables dans les salles d’examen et photographier le sujet de littérature. Ces candidats ont été interceptés par les services compétents du département de l’éducation nationale. Il a été décidé d’annuler cette épreuve pour ce centre et tout le jury de surveillance a été immédiatement remplacé », a-t-elle ajouté.

La Ministre a également salué l’engagement et l’implication des acteurs de l’éducation qui ont contribué au bon déroulement des examens, en veillant au respect des consignes pour garantir un examen sans fraude digne de ce nom.

Pour certains parents d’élèves, le gouvernement doit continuer sur cette voie pour moraliser tous les examens et concours afin de donner une image positive à ce pays, en particulier dans le secteur de l’éducation.

Il convient de noter qu’il y avait cette année un total de 212 862 candidats répartis dans 480 centres d’examen et 7 646 salles d’examen.

Mohamed Kanouté

mali24.info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *