Mali : La rencontre CMA- Igor Gromyko suscite des interrogations

Mali : La rencontre CMA- Igor Gromyko suscite des interrogations

La Coordination des Mouvements Signataires de l’Accord d’Alger (CMA) semble à la recherche de protection à la suite du départ annoncé de la MINUSMA de la terre malienne. En tout cas, la visite de la CMA et alliés chez Igor Gromyko, l’ambassadeur de la fédération de Russie en dit long suscite des interrogations.

« La Russie est aujourd’hui un pays partenaire du Mali et membre du conseil de sécurité de l’ONU. Il nous a rassuré qu’il va appuyer le processus de paix avec l’Algérie à sa tête.  Même si l’accord est bloqué il y’a la médiation internationale qui interviendra pour ramener les uns et les autres au dialogue », explique le porte-parole du cadre stratégique Permanent pour la Paix, la Sécurité et le Développement (CSP-PSD) à l’issu d’une récente rencontre avec l’ambassadeur de Russie au Mali.

La CMA et alliés ne cherchent-ils pas de protecteur ? Que faut-il s’attendre après cette rencontre ? Selon bon nombre d’observateurs qui voient autrement cette visite, le départ annoncé de la MINUSMA semble susciter des inquiétudes chez les ex-rebelles de Kidal. Et pensent qu’au-delà de certaines populations du nord du Mali qui s’inquiètent du retrait de la mission Onusienne, les groupes signataires de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, semblent à la recherche d’un protecteur.

Massassi

Source: Mali24.Info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *