ESO DE BANANKORO : La 17è promotion fin prêt !

ESO DE BANANKORO : La 17è promotion fin prêt !

Ils sont au total  quatre cent six (406) Elèves Sous-officiers dont soixante-cinq (65) personnels féminins  de la 17ème promotion de l’Ecole des Sous-officiers (ESO) de Banankoro qui ont prêtés serment ce vendredi 7 juillet 2023 devant le drapeau.

C’était au cours d’une cérémonie présidée par le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants le Colonel Sadio Camara.

Il avait à ses cotés les chefs d’Etat-major de l’armée, les directeurs de Service des Armées, les autorités administratives et coutumières de la Région de Ségou et les parents des élèves sous officiers.

A en croire  le  Ministre de la Défense et des Anciens Combattants le Colonel Sadio Camara, les Sous-officiers sont les colonnes vertébrales de l’armée. Et d’estimer que cette formation des jeunes Sous-officiers participe  de la volonté du président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta, de faire  de l’armée malienne une armée professionnelle et  efficace toujours au service de la nation.

« Il faut reconnaitre aujourd’hui que les plus hautes autorités du pays ont  fournis d’énormes efforts pour renforcer les capacités opérationnelles des FAMa. Nous avons des hommes et femmes bien formés, disciplinés et engagés pour la cause de la patrie » A –t-il ajouté.

Baptisée promotion Feue Sergent-chef Harouna Kéita,  cette 17eme promotion de l’Ecole des Sous Officiers de (ESO) de Banankoro compte quatorze (14) stagiaires venant des pays  comme, le Burkina Faso, le Niger, le Tchad, le Gabon et la Guinée Conakry.

 Durant deux ans, les 406 Élèves Sous-officiers ont approfondis leurs connaissances tactiques et techniques de combat,  du DIH, du  Leadership et d’Aguerrissement Commando de Samanko.

Selon  le Commandant de l’Ecole des Sous-officiers, le Colonel Sidi Lamine Traoré ses  nouveaux sous-officiers sont désormais capables de commander les groupes de combat et d’instaurer la culture de l’Excellence à leurs subordonnés.

Quand au  directeur des Ecoles Militaires, le Colonel-major Moussa Yoro Kanté, il a rappelé que  l’Eso a formé plus de vingt-cinq mille (25.000) Sous-officiers depuis sa création. Et l’objectif de la formation défini dans la Diapo 2023 était de donner à ces jeunes militaires les aptitudes d’un chef de groupe de combat interarmes par excellence.

A noter que le Sergent Niamoye Maïga du Mali a été le major de  cette 17eme promotion de l’Ecole des Sous Officiers de (ESO) de Banankoro avec une moyenne de 17,22.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *