Vente en ligne: Soyez vigilants face aux arnaques sur Tik Tok

Vente en ligne: Soyez vigilants face aux arnaques sur Tik Tok

Tiktok est une application mobile de partage de courtes vidéos et de réseautage social, demeure aujourd’hui le plus célèbre des réseaux sociaux. Avec plus de   popularité devance de nos jours Facebook, Snapchat, Instagram. Elle continue de battre les exploits en élargissant son audience pour plus de partage et de visibilité.

Ainsi, ce réseau social devient un moyen de prolifération du commerce en ligne qui permet d’accroitre la visibilité et faire plus de vente. C’est-à-dire vendre ou achat des produits physiques en ligne. A cet effet, les tiktokeurs et commerçants profitent pour écouler leurs marchandises ou produits, mais ces escrocs restent à proximité et ne perdent pas l’occasion pour intercepter les clients des tiktokeurs et Tiktokeuses qui ventent leurs produits en ligne.

Escroquerie à ciel ouvert

Avec tous les cordes à leurs arcs, les arnaqueurs créent de faux profil ou piratent les pages des célébrités, influenceuses ou influenceurs qui ont plus d’audience pour se faire l’argent. Le plus souvent ils ciblent les petites entreprises à la recherche de visibilité et de notoriété et l’usurpation d’identité ou dupliquer des comptes d’utilisateurs.

D’après le compte tiktok Suguba, les arnaqueurs ont plusieurs méthodes. Ils se font passer pour des clients ou ils prétendent qu’ils ont envoyé de l’argent, la nouvelle est celle des clients, ils passent des commandes. Une fois le livreur se place, on l’appelle en vain et ne donnent pas de signe. Leur nouvelle méthode est qu’ils exigent le client de payer avant livraison. Cela n’est-il pas un moyen encore favorable aux arnaques ? En tout cas, bon nombres d’utilisateurs de réseaux sociaux, par naïveté, se sont fait avoir par ces individus malintentionnés.

Un manque à gagner pour les impôts

Ces tiktokeurs peuvent générer beaucoup d’argent à travers le e-commerce. Mais force est de constater que certains évoluant dans ce domaine, appelé commerce informel, peuvent impacter négativement sur les revenues des impôts. Car n’ayant pas de boutiques, il est très difficile de les détecter à plus forte raison de les faire payer les taxes et impôts. Ainsi ils continueront à évoluer dans l’informel qui n’apporte rien à l’Etat, toute chose qui est banni par certaines dispositions législative.

Assetou Samaké

Source: Mali24.Info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *