Gatia : Putsch manqué contre Fahad Ag Almahmoud?

Gatia : Putsch manqué contre Fahad Ag Almahmoud?

Une révolution de palais selon toute vraisemblance a échoué, la semaine dernière, contre le Secrétaire général du Groupe d’Autodéfense Touareg Imghads et Alliés (Gatia), Fahad Ag Almahmoud.

«Le Gatia, y compris ses instances de délibération et d’exécution, a été surpris de voir circuler une lettre adressée au ministre de la Réconciliation à laquelle est jointe une liste d’un prétendu nouveau Bureau Exécutif de son organisation. Le Gatia tout en constatant une violation flagrante de l’ensemble de ses textes en vigueur, dément et condamne fermement cette tentative d’usurpation aux allures bien orchestrées», annonce le communiqué en date du 12 juillet signé par le secrétaire général Fahad Ag Almahmoud. 

Selon lui, «le Bureau Exécutif est élu par un Congrès statutaire pour un mandat de 5 ans, comme lors de sa dernière convocation en décembre 2019 à Aguelhoc». Les Instances du Gatia, poursuit le texte, ne s’étonnent pas de constater que plusieurs personnes au sein du fameux Bureau transmis au ministre de la Réconciliation (peut-être confondu à une sorte de tutelle formelle ou de Cour constitutionnelle des groupes armés); affirmant ne pas être consultées au profit de cet usage de faux, 

«Le Gatia attaché à la mise en œuvre de l’Apr issu du Processus d’Alger, seul gage d’un retour de la stabilité dans notre pays, rassure également les autres Mouvements membres du Csp-Psd du respect de ses engagements pour la Paix, la Sécurité et le Développement. Le Gatia appelle le ministre de la Réconciliation nationale, le Colonel Ismaël Wagué, en mission délicate d’œuvrer pour la cohésion nationale avec équité et équidistance des affaires internes des Mouvements signataires de l’Apr, de se réserver d’agir hors de ses prérogatives régaliennes». 

«Des mesures prises par délibération des organes habilités du Gatia suivant les textes en vigueur seront prises à l’encontre de quiconque s’attribuerait un rôle autour de cette mascarade organisée», avertit  Fahad Ag Almahmoud. 

 Dans un communiqué le Bureau régional de Kidal de la Plateforme du 14 juillet 2014, sous la plume de Ghousman Ag Mohamed, salue le courage et la détermination du secrétaire général du Gatia, «victime d’une tentative de détournement de l’idéologie qui reste la recherche de la paix» avant de lui réaffirmer son soutien total.

Le Bureau de Ménaka du Mnla s’étonne, dans un communiqué signé par Tayaba Ag Falag, de constater via les réseaux sociaux, que son président du bureau régional de Ménaka, M. Allaga Ag Sally, figure sur une liste supposée être celle du bureau Exécutif du Gatia en qualité de 2è secrétaire en charge des questions de santé. «Le Mouvement National de Libération de l’Azawad tient à porter à la connaissance de ceux qui ont mis en place ce bureau que M. Allaga Ag Sally est encore son membre actif et représentant du mouvement au niveau régional, de ce point de vue, il ne saurait être dans un autre groupe alors qu’il n’a jamais notifié son départ de son mouvement d’origine», précise le mouvement séparatiste.

Chiaka Doumbia 

Source: Le challenger

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *