Korofina (Bamako) : Fin de règne d’un trio de braqueurs

Korofina (Bamako) : Fin de règne d’un trio de braqueurs

Ils s’étaient organisés dans le but de braquer et déposséder les motocyclistes de leurs biens. La patrouille policière à mis fin à leur règne

Les limiers sont décidés à faire en sorte que la peur change de camp dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes aussi bien dans la capitale que dans ses environs. Ainsi, le commissaire principal Bakary Coulibaly et ses éléments du commissariat de police de Korofina, en Commune I du District de Bamako, ont récemment reçu plusieurs plaintes. Elles émanaient de plusieurs habitants du quartier. Ces derniers se plaignaient des agissements d’un groupe de jeunes qui les empêchaient de vaquer librement à leurs affaires. Suite à ces plaintes, l’officier de police n’a pas tardé à réagir. Il a élaboré une stratégie qui a consisté à tisser discrètement une toile tout autour des secteurs pertinents de l’autorité du commissariat de police dont il a la charge.

Cette technique policière est très rapidement payée. Le 16 juin dernier aux environs de 3 heures du matin. À la suite d’une ronde dans différents secteurs du quartier, les limiers patrouilleurs ont intercepté trois individus. Ils finiront par interpeller, un des braqueurs non sans difficulté. L’homme a été pris alors qu’il détenait une arme à feu et conduisait une moto à provenance douteuse. Entre temps, ses compagnons de fortune s’étaient enfuis. Quelques heures plus tôt, ces inconnus avaient braqué un motocycliste dans le quartier Hippodrome et l’avaient dépossédé de son engin. Le suspect est immédiatement conduit dans les locaux des policiers pour y être auditionné A la suite de cette audition il a collaboré avec les policiers en dénonçant ses complices fugitifs.

Trois récidivistes notoires – Sans même attendre que le jour se lève, les patrouilleurs ont pu localiser la cachette des deux malfrats qui avaient pu s’échapper. Ces derniers ont été interpelés et conduits au commissariat de police où ils ont été interrogés. Ils ont reconnu avoir été à l’origine de plusieurs cas de braquage à l’armée principale dans le quartier et ses environs en Commune I du District de Bamako. Les enquêtes ont révélé qu’il s’agissait d’un trio de récidivistes.

Une perquisition du lieu sensé être leur domicile a permis de retrouver une autre moto et de nombreuses façades pour moteur à deux roues. Face aux preuves irréfutables, leurs dossiers ont été diligentés et envoyés au parquet du tribunal de grande instance de la Commune I du District de Bamako.
Le commissaire principal Bakary Coulibaly a saisi l’occasion d’appeler les populations à signaler aux forces de sécurité le moindre cas suspect dans tous les secteurs du quartier. Cette attitude, aux dires de l’officier de police, permettra de lutter efficacement contre le banditisme.

Tiedié DOUMBIA

Source: L’essor

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *