Insécurité dans la sous-région ouest-africaine : Les modalités d’une stratégie communautaire définies

Insécurité dans la sous-région ouest-africaine : Les modalités d’une stratégie communautaire définies

Le Président de la République, Monsieur Patrice TALON, a pris part ce mardi 18 juillet 2023 à Abuja (Nigeria), à la première réunion de la Troïka présidentielle issue du dernier sommet de la CEDEAO pour des solutions concertées à la menace terroriste. Cette rencontre a été élargie au Président nigérien Mohamed BAZOUM, Président en exercice de l’UEMOA. 

Ayant pris la mesure de la situation politique et sécuritaire dans la sous-région et plus particulièrement au Burkina-Faso, au Mali et en Guinée, les Chefs d’Etat, lors des travaux de la 63ème Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la CEDEAO qui se sont déroulés le 09 juillet 2023 à Bissau (Guinée-Bissau), avec la participation de la quasi-totalité des Chefs d’État de l’organisation sous-régionale, ont décidé de la mise en place d’un Groupe de travail présidentiel. Celui-ci est composé du Bénin, de la Guinée-Bissau et du Nigéria et a pour mission de réfléchir à une solution communautaire efficace contre l’insécurité, notamment le terrorisme dans la sous-région ouest-africaine. 

Au cours de leur première réunion à Abuja dans la capitale nigériane, le Président Patrice TALON et ses pairs Umaro Sissoco EMBALÓ de la Guinée-Bissau, Bola Ahmed TINUBU du Nigeria et ce, en présence de Mohamed BAZOUM, Président du Niger et Président en exercice de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ainsi que celle du président de la Commission de la CEDEAO, Monsieur Omar TOURAY, après une analyse approfondie de la situation, ont décidé de : 

– Renouer les contacts au plus haut niveau avec les autorités du Burkina-Faso, du Mali et de la Guinée. À cet effet, le Président Patrice TALON a été désigné aux fins de renouer les discussions avec les autorités de ces trois pays et préparer une future rencontre avec la Troïka; 

– Réaffirmer l’engagement de la CEDEAO en faveur des principes de transition démocratique et de retour à l’ordre constitutionnel conformément à sa charte et aux calendriers de sortie de crise décidés par les autorités de chaque pays; 

– Confirmer la volonté de la CEDEAO à œuvrer pour une accélération du processus de retour à l’ordre constitutionnel dans chacun des pays concernés; 

– Sur le plan sécuritaire, le groupe de travail présidentiel confirme l’engagement de finaliser le plus rapidement possible, le plan d’actions prioritaires pour répondre efficacement avec ses propres forces et ses propres ressources financières à la crise sécuritaire. Un comite technique composé des représentants des pays membres de la Troïka élaborera un plan détaillé en liaison avec les pays en proie à la menace. 

Enfin, pour atteindre ces objectifs, les ressources domestiques seront mobilisées rapidement pour financer le plan d’actions et un soutien conséquent sera apporté aux pays concernés par la crise sécuritaire.

Source: Présidence beninoise

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *