Faits divers, Sogoniko : Un duo hors pair tombe

Faits divers, Sogoniko : Un duo hors pair tombe

Le duo régnait en maître absolu et multipliait les braquages. Les plaintes ont finalement eu raison d’eux

Le commissariat de police de Sogoniko vient de porter un coup dur à un réseau de malfrats notoires spécialisés dans le braquage et le vol à main armée. Il s’agit de M.D et Z.C. La vingtaine d’années chacun, ces deux individus sont membres d’une bande de 4 individus qui sévissaient dans les secteurs de Sogoniko et environs. Cela n’est plus qu’un mauvais souvenir pour les habitants de ces secteurs car à ce jour, les mis en cause dorment derrière les barreaux.

Le duo avait dans son collimateur les engins à deux roues aussi bien que tout ce qui avait de la valeur à ses yeux. Ce qui explique le fait que les compèrent n’hésitaient pas à recourir à la violence pour déposséder les victimes de leurs biens. Ainsi, à l’aide d’arme à feu ou de poings, les malfrats dissuadaient leurs victimes à laisser leurs précieux objets entre leurs mains, au risque de prendre une balle à bout portant. Malheureusement pour le duo, l’écho de ses agissements répétitifs a sonné le glas pour lui. C’est pourquoi d’ailleurs, nous a-t-on fait savoir, les populations ont commencé à saisir la police par rapport aux nombreux cas de braquages dont leurs secteurs étaient victimes.

Et toutes se rapportaient au groupe du duo. Selon les policiers, le commissariat de Sogoniko a été saisi à plusieurs reprises pour une plainte contre X pour braquage à main armée et vol de motos dans les secteurs relevant de sa compétence. Suite à ces plaintes, les limiers ne pouvaient rester sans réagir. C’est ainsi que le commissaire divisionnaire Sékou Mane a mis en branle ses éléments de mettre un frein aux agissements de ces déchets. Cela a porté ses fruits.

Ainsi, à la date du 15 juin dernier, les hommes de la brigade de recherches sur instruction du divisionnaire Mane ont finalement mis le grappin sur les deux braqueurs. C’était à la suite d’une énième plainte émanant d’un conducteur de mototaxi, qui venait de croiser leur chemin dans la nuit du 14 au 15 juin dernier, sur la route du Canal à Magnambougou avant de perdre sa mototaxi de marque TVS 125. En plus de l’engin, les bandits lui ont également dépouillé d’une importante somme, lors de son agression.

Sur place, sans perdre un seul instant, ces informations avaient suffi aux limiers pour tisser leur toile tout autour de cette zone. Cela a rapidement payé avec l’interception des deux individus pris sur les faits. Ils sont immédiatement été conduits dans les locaux du commissariat pour y être auditionnés.

Lire la suite sur https://lessor.ml/posts/faits-divers-sogoniko-un-duo-hors-pair-tombe-64be272a80b5c

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *