Mali : À quoi s’attendre avec la 4ème République ?

Mali : À quoi s’attendre avec la 4ème République ?

Le 22 juillet 2023, le président de la Transition, Assimi Goïta, a promulgué la nouvelle constitution adoptée par le peuple malien lors du référendum constitutionnel du 18 juin 2023, marquant ainsi la naissance de la 4ème République du Mali. Avec un taux de participation de 38,23%, le peuple malien a largement exprimé son soutien à cette nouvelle étape historique, avec un vote en faveur de la constitution à 96,91%, tandis que 3,09% ont voté contre.

Lors d’un discours adressé à la nation en uniforme, le Président Assimi Goïta a souligné que la signature de cette constitution concrétisait l’exigence formulée par le peuple lors des assises nationales de la refondation. Il a également salué la maturité et le sens élevé de la responsabilité du peuple malien tout au long de ce processus.

Le résultat massif du référendum, où le peuple a exprimé sa soif de changement avec une majorité écrasante, montre clairement la volonté des Maliens de se donner une nouvelle chance pour un nouveau départ. Le Président Assimi Goïta a reconnu que le projet de constitution a suscité des débats et des opinions divergentes, mais il a souligné que la démocratie avait prévalu, et chacun avait pu s’exprimer librement.

Il est important de noter que cette nouvelle constitution n’a pas pour objectif de renier l’histoire politique et institutionnelle du Mali, mais plutôt de réaliser les objectifs de refondation formulés par les Maliens lors des assises nationales de la Refondation. Le peuple malien, ancré dans son passé et sa riche culture multiséculaire, continuera à façonner son destin avec détermination et conscience historique, transmettant cet héritage précieux aux générations futures.

La 4ème République du Mali pose les bases d’un système démocratique nourri par une vision endogène et sociale, tout en restant ouvert aux apports extérieurs. Le Président de la Transition, Assimi Goïta, a exprimé sa fierté de la résilience du peuple malien et souligné que les décideurs devaient se consacrer entièrement à la résolution des problèmes du pays.

Il a également insisté sur l’importance de respecter la souveraineté du Mali, ainsi que les choix stratégiques et les partenariats opérés par le pays. Avec cette nouvelle constitution, le Mali entre dans une ère de renouveau, le « Mali kura », où une économie forte sera mise au service des besoins des citoyens. Il est prévu de promouvoir la croissance économique interne en s’appuyant sur les nouvelles technologies et en développant l’industrie de transformation des ressources naturelles, en tenant compte des opportunités de transition énergétique.

Le Mali kura doit être un Mali réunifié où toutes les catégories sociales et professionnelles se reconnaîtront. Le Président Assimi Goïta a exprimé sa détermination à construire cet avenir uni dans un environnement pacifié et sécurisé, saluant au passage les vaillantes forces de défense et de sécurité du pays.

En conclusion, l’avènement de la 4ème République marque un nouveau départ pour le Mali, porté par une constitution adoptée massivement par le peuple. Le Président Assimi Goïta affirme sa détermination à œuvrer pour un passage réussi à cette nouvelle ère et clôture son discours en souhaitant longue vie à la quatrième République dans un Mali éternel, sous la protection d’Allah.

Dily kane

Mali24.info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *