Vente aux enchères de l’hôtel “Marietou Palace” de feu Babani Sissoko : Adjugé aux banques (BMS-SA et BOA-Mali, Niger et Bénin) à 11 911 047 832 F CFA

Vente aux enchères de l’hôtel “Marietou Palace” de feu Babani Sissoko : Adjugé aux banques (BMS-SA et BOA-Mali, Niger et Bénin) à 11 911 047 832 F CFA

Bientôt un processus pour la mise en vente  

Incapable de rembourser le montant des prêts de 11 911 047 832 F CFA qu’il avait contractés auprès de la Bank of Africa (Mali, Niger et Bénin) et de la Banque malienne de solidarité (BMS-SA) pour acheter l’hôtel “Mariétou Palace” de feu Babani Sissoko, il y a quelques années de cela, le Groupe Laico (Libyan African Investment Company) s’est vu retirer cet établissement hôtelier. Il revient aujourd’hui à ces banques, suite à une décision de justice en date du 14 juin 2023 sur la vente par expropriation forcée. Et elles peuvent maintenant procéder à la revente de cet hôtel.

L’hôtel “Mariétou Palace” n’appartient plus au groupe Libyan African Investment Company (Laico). Il vient d’être saisi et mis en vente aux enchères suite à une créance non remboursée par la partie libyenne. Pour acheter cet hôtel, cette dernière s’était endettée auprès des banques pour un montant de 11 911 047 832 F CFA. Cela pour une période de 7 ans. Il s’agit d’un pool bancaire, à savoir la Bank of Africa (BOA) Mali, Bénin et Niger et la Banque malienne de solidarité (BMS-SA). Sur ce montant, la BMS-SA avait 1 300 000 000 F CFA.

Face au non remboursement de la créance, la BMS-SA était dans l’obligation de déclencher les hostilités contre le Groupe Laico afin qu’elle puisse être remise dans ses droits. Puisque la même société avait été classée dans les comptes douteux au niveau de la même banque. Et la loi donne la possibilité à la banque d’engager le recouvrement de son argent.

Du coup, la BMS-SA a décidé d’assigner le Groupe Laico devant le Tribunal de grande instance de la Commune II, qui a donné son verdict le 14 juin 2023 : “Statuant publiquement, en matière civile de saisie immobilière et en dernier ressort, reçoit la demande des banques et la déclare régulière et bien fondée. Et constate l’absence des trois bougies ;

Dit que l’immeuble bâti sur la parcelle de terrain d’une superficie de 89 a 262 ca inséré au livre foncier du district de Bamako saisi sur la société anonyme dénommée Laico est adjugé pour le montant de sa mise à prix de 11 911 047 832 F CFA aux banques : BMS-SA, le pool bancaire Bank of Africa Mali, Bank of Africa Bénin et Bank of Africa Niger, créancières poursuivantes conformément aux clauses du cahier de charges ;

Ordonne la notification du présent jugement à tous détenteurs ou possesseurs de délaisser sous peine d’y être contraints par la loi ;

Met les dépens à la charge de la Société Laico-Mali”.

Après l’accomplissement des formalités d’enregistrement au niveau des impôts, le processus sur la vente de l’hôtel sera déclenché afin de trouver un client. Il s’agira bien d’un nouveau repreneur.  Et les travaux de cet hôtel de luxe situé au bord du fleuve Niger sont arrêtés depuis quelques années. C’est un titre foncier enregistré dans le livre des domaines sous le n°4020. Il est bâti sur une superficie de 89 a, 262 ca sis à Bozola.

Il est nécessaire de rappeler que le Groupe Laico était une initiative personnelle de feu Mouammar Kadhafi et il était présent dans beaucoup de pays africains dans les domaines de l’hôtellerie et autres. Et plusieurs hôtels au Mali appartiennent à ce groupe. Malheureusement, le groupe connait des difficultés depuis l’assassinat du Guide de la Révolution libyenne Kadhafi, le 20 octobre 2011.

 El Hadj A.B. HAIDARA

Source: Aujourd’hui Mali

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *