Mali: Les États-Unis lancent un nouveau projet de lecture et de mathématique

Mali: Les États-Unis lancent un nouveau projet de lecture et de mathématique

Le gouvernement des États-Unis annonce un nouveau projet de lecture et de mathématique de 36 millions de dollars américain (soit env. 21 milliards de FCFA) à Bamako, Koulikoro, Ségou et Sikasso et intitulé USAID Doniya Taabolo (2023-2028). Ce projet sera axé sur la lecture et l’écriture en langue Bamanankan pour le niveau 2 (3ième et 4ième année) et les mathématiques pour les niveaux 1 et 2 (2ième, 3ième et 4ième années). L’approche consolidera et approfondira les résultats réalisés dans le cadre du précédent projet de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), USAID Selective Integrative Reading (2016-2022) de 54 millions de dollars (environ 21 milliards de FCFA) en améliorant la qualité de l’éducation dans 1 000 écoles maliennes soutenues par le gouvernement américain. En s’appuyant sur ces acquis, l’USAID Doniya Taabolo va étendre les programmes d’alphabétisation en langue locale à la 4ième année et introduira un programme en mathématique niveau primaire pour fournir des compétences fondamentales équilibrées et améliorer les résultats d’apprentissage globaux des élèves du primaire.

Selon l’Ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Rachna Korhonen : « L’accès à un enseignement primaire de qualité ouvre la porte à des opportunités qui donnent aux élèves des compétences et des connaissances nécessaires pour bâtir un avenir solide ».

Le financement de l’éducation par le Mali a contribué à la réussite des élèves. Les partenariats avec des bailleurs bilatéraux tels que l’USAID pour soutenir un cadre national de lecture et une approche fondée sur des données probantes en matière d’alphabétisation ont contribué à augmenter le nombre d’enfants pouvant lire en Bamanankan à la fin de la deuxième année. L’USAID a mené une enquête de base sur les compétences en lecture des élèves de 2ième année, ce qui a permis à 3,6 % d’élèves d’atteindre les normes nationales. En 2022, l’enquête finale a été réalisée à la fin du projet SIRA. Elle a relevé que 17,7 % des élèves de 2ième sont à même de lire et de comprendre selon les normes nationales voire au-delà. La décision de l’USAID de maintenir cet accent sur l’enseignement en Bamanankan repose sur l’hypothèse que les compétences en lecture et en mathématiques s’amélioreront à condition que l’approche équilibrée de l’alphabétisation soit intégrée au programme, les outils appropriés sont disponibles dans la langue maternelle de l’enfant pour tous les niveaux d’apprenants, les éducateurs soient bien formés et que l’éducation soit rendue plus inclusive, ainsi le Ministère de l’Éducation Nationale aura la capacité de reproduire ces pratiques.

S’appuyant sur le partenariat bien établi entre l’organisation Education Development Center (EDC), le Ministère de l’Education Nationale et les communautés scolaires locales dans les quatre régions, l’USAID Doniya Taabolo favorisera la résilience et l’adaptabilité du système éducatif malien et améliorera la compréhension locale d’une éducation de qualité. En outre, l’USAID Doniya Taabolo visent à utiliser à la fois une approche transformatrice en matière de genre et répondre aux besoins des apprenants vivant avec un handicap dans les écoles couvertes par le projet, en particulier ceux souffrant de déficiences auditives ou visuelles.

Les Etats-Unis restent le plus important bailleur bilatéral dans le domaine de l’éducation au Mali et sont déterminés à soutenir une éducation primaire de qualité et des résultats d’apprentissage positifs pour les enfants maliens à travers son Agence pour le développement international, l’USAID.

Source: Ambassade des USA

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *