Sanctions contre le Niger: La Guinée évoque une dislocation de la CEDEAO en cas d’intervention militaire

Sanctions contre le Niger: La Guinée évoque une dislocation de la CEDEAO en cas d’intervention militaire

Après le Burkina Faso et le Mali, la Guinée s’est désolidarisée des sanctions prises par la CEDEAO contre le Niger. Dans un communiqué, le Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD), affirment que les mesures de sanctions préconisées par la CEDEAO incluant une intervention militaire est une option qui ne saurait être une solution au problème actuel, mais entraînerait un désastre humain dont les conséquences pourraient aller au delà des frontières du Niger. De ce fait, indique le communiqué, la Guinée s’abstient à appliquer les sanctions injustes et inhumaines contre le peuple frère du Niger et exhorte la CEDEAO à revenir à de meilleurs sentiments.

Sans s’inscrire dans la posture de déclaration de guerre du Burkina et du Mali, les autorités guinéennes mettent en garde contre l’intervention militaire envisagée par la CEDEAO.

« Le CNRD souligne qu’une intervention militaire contre le Niger entraînerait de facto la dislocation de la CEDEAO », précise le communiqué.

David

Source: linvestigateur.net

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *