Commissariat de police du 1er arrondissement de Sikasso : Deux  présumés bandits  sous les verrous

Commissariat de police du 1er arrondissement de Sikasso : Deux  présumés bandits  sous les verrous

Les limiers du  commissaire  de Police Sidiki KANTE, adjoint  au  commissariat de police  du 1er Arrondissement de Sikasso, continuent avec leur croisade contre le  banditisme dans la cité de kenedougou.

Les limiers du commissariat de police  du 1er arrondissement de Sikasso  ont alpagués A.T et K.D deux  présumés bandits  pour vol avec agression ayant entraîné la mort de leur victime.

Cette arrestation  fait  suite à  une dénonciation au niveau du commissariat  du 1er arrondissement de Sikasso d’agression  de la dame M.S, dans la nuit du 19 au 20 juillet 2023, aux environs de 21 heures. 

Après ses activités commerciales M.S a pris le chemin de son domicile, en cours de route elle  a eu la malchance de  croiser  les nommés A.T et K.D qui l’ont fait arrêter contre son gré.

 Au cours de leur forfait K.D, chef du gang,  a ordonné à son second d’arracher le téléphone de la victime qu’elle tenait en main  avant de la donnée deux coups de couteau au niveau de  de sa poitrine.

Transportée d’urgence  à l’hôpital pour les premiers soins, malheureusement le lendemain matin MS   a rendue l’âme des suites de ses blessures.

Ayant appris les nouvelles ce cette agression, le Commissaire de Police Sidiki KANTE, adjoint au Commissariat de police du 1er  arrondissement de Sikasso, a immédiatement pris les choses à main.

En  exploitant  son  puissant réseau de renseignements  les limiers  du commissariat de police du 1er arrondissement  de Sikasso ont exploité  toutes les pistes qui ont permis de mettre, la main sur un premier suspect à la gare routière.

Conduit au commissariat et interrogé sommairement le mis en cause est passé aux aveux en citant le nom de son complice qui avait été placé sous mandat de dépôt le 02 Août 2023 pour détention de stupéfiants et tentative d’introduction de stupéfiants dans le milieu carcéral.

 Extrait de la maison centrale d’arrêt et confrontés, les deux agresseurs de la dame M.S ont fait savoir aux enquêteurs qu’ils voulaient s’emparer du téléphone de leur victime.

Selon  le commissaire de  police Sidiki KANTE, adjoint  au  commissariat de police  du 1er Arrondissement de Sikasso, l’arrestation de ces  présumés bandits qui perturbaient la quiétude des paisibles citoyens, de Sikasso est le fruit de la collaboration avec la population

Il  a  par  ailleurs exhorté la population à être plus vigilante et collaborative afin de lutter plus efficacement contre la criminalité sous toutes ses formes.

  A noter que ce lundi 07 août 2023, les deux présumés coupables de la mort de la dame M.S ont été transférés devant les autorités judiciaires pour vol avec agression ayant entraîné la mort.

Mohamed kanouté

Source : Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *