Attaques infâmes contre les Famas et les populations civiles : La Cndh condamne !

Attaques infâmes contre les Famas et les populations civiles : La Cndh condamne !

Préoccupée par les attaques récurrentes, odieuses, dirigées contre les Forces de Défense et de Sécurité, les populations civiles en violation flagrante de tous les textes sur les droits humains à l’interne et à l’international, la Commission Nationale des Droits de l’Homme exprime son soutien aux Famas. Communiqué n°0013-2023/Cndh-P.

La Commission Nationale des Droits de l’Homme (Cndh) a appris avec une profonde affliction les attaques infâmes perpétrées, le 05 août 2023, contre les Forces Armées Maliennes (Famas) dans la Région de Ménaka, ayant fait des victimes. L’Institution nationale des droits de l’Homme s’incline devant la mémoire des disparus et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

Préoccupée par les attaques récurrentes, odieuses, dirigées contre les Forces de Défense et de Sécurité, les populations civiles, et sur le fondement de la Constitution du 22 juillet 2023, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme du 10 décembre 1948, du Pacte international relatif aux Droits Civils et Politiques, de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, et des Conventions de Genève relatives au Droit international Humanitaire (Dih), la Cndh:

– condamne avec la dernière rigueur ces attaques perfides et ignobles ;

– recommande au Gouvernement de poursuivre le renforcement des mesures de défense et de sécurité ;

– invite les autorités judiciaires à rechercher, identifier et traduire en justice les auteurs, commanditaires et complices de ces abus graves aux droits humains et au Droit international Humanitaire ;

– réitère son soutien aux forces de défense et de sécurité du Mali dans la lutte contre les forces obscurantistes, dans le strict respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire ;

– appelle les forces partenaires à appuyer et soutenir les Famas dans la lutte contre le terrorisme ;

– invite les populations à plus de collaboration avec les Famas.

Pour la Cndh, la protection des droits de l’Homme est une responsabilité partagée.

Bamako, le 07 août 2023

Le Président

Monsieur Aguibou Bouaré

Chevalier de l’ordre national

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *