Insécurité au centre du Mali : Le Centre Carter recherche la paix par la santé

Insécurité au centre du Mali : Le Centre Carter recherche la paix par la santé

Dans le cadre de l’initiative paix par la santé, le Centre Carter a organisé du 9 au 10 août un atelier de formation aux participants des régions de Ségou et Mopti en proie à l’insécurité. Cet atelier interdistricts vise à harmoniser le concept “initiative paix par la santé” dans les zones de conflit pour consolider la paix.

L’insécurité au centre du pays répond avant tout à des logiques et des dynamiques exclusivement locales. C’est dans ce cadre que le Centre Carter, depuis des années avec ses multiples projets et programmes s’est engagé à trouver une solution durable au conflit qui prévaut dans la région du centre.

C’est ainsi du 9 au 10 août 2023, le Centre Carter a organisé une séance de formation aux participants qui sont venus de Ségou et Mopti afin d’échanger et de renforcer l’appropriation par la communauté du processus de consolidation de la paix.

Durant ces jours, les participants à cet atelier ont partagé leur expérience en élaborant des stratégies locales développées pour faire face à l’insécurité et consolider les acquis de l’initiative paix par la santé.

Dans son allocution, le représentant de l’ambassadeur du Royaume de Belgique n’a pas manqué de montrer sa satisfaction et de son soutien à cette initiative paix par la santé qui va en ligne droite avec les besoins plus essentiels des populations pour construire la paix.

“La question de la santé est un élément consubstantiel de la dignité humaine, et faire le nexus entre la santé et la paix est susceptible de transcender les intérêts immédiats des parties en conflit et de promouvoir un dialogue favorable à la consolidation de la paix”, a rappelé Nicolas Demartin, premier secrétaire aux affaires politiques, économiques et consulaires de l’ambassade du Royaume de Belgique au Mali.

Le représentant de la ministre de la santé, il a loué les efforts du Centre Carter qui cherche à restaurer la paix par le biais de la santé dans les régions de Ségou et Mopti.

Ousmane Mahamane

Source: Mali Tribune

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *