Kati : La ministre Assa Badiallo Touré à l’hôpital et au Csref

Kati : La ministre Assa Badiallo Touré à l’hôpital et au Csref

« Être en phase avec le personnel de l’hôpital et les malades » ; tel était l’objectif de la visite du ministre de la Santé et du Développement social, hier, à l’hôpital de Kati et au Centre de santé de référence de la même localité.

Accompagnée d’une forte délégation, la visite d’un permis à la cheffe du département en charge de la Santé de s’enquérir des conditions de travail, mais aussi de discuter des difficultés auxquelles ces structures sont confrontées. Il faut noter que les deux structures sont en pleine rénovation.

À l’hôpital de Kati, la ministre a visité le bureau des entrées, le laboratoire, la pédiatrie, la gynécologie avant de se rendre à l’imagerie médicale. L’établissement possèdera bientôt de nouvelles salles d’opérations. Il s’agit de 4 blocs multifonctionnels. Ce qui permettra de réaliser quatre interventions simultanément.

Le directeur général de l’hôpital, Dr Almoustapha Ouattarra, a ajouté que l’établissement a reçu beaucoup d’équipements dans tous les secteurs d’activités. Il s’est dit convaincu que ceci sera un grand pas qui permettra d’avoir des soins de qualité. Il a également souligné la vétusté de certains bâtiments et jugé nécessaire d’installer les équipements ultramodernes reçus dans des infrastructures réhabilitées ou qui répondent aux normes. Ce n’est pas tout, le directeur a aussi évoqué l’insuffisance du personnel surtout les infirmiers. Avec l’extension de l’établissement surtout au niveau de la réanimation, il y a nécessité d’augmenter le nombre de personnel.

Au Csref, c’est un bureau des entrées flambant neuf que la ministre a vu. Ce bureau est composé de 4 guichets dont 2 réservés aux assurés à l’Assurance maladie obligatoire (Amo). Le Centre est également en pleine rénovation. La visiteuse est passée par le laboratoire et la maternité. Le médecin chef des lieux, Ismaël s’est dit satisfait de cette visite et surtout du travail effectué dans son centre. Il a de tout de même souhaité l’extension de sa maternité qui ne possède que 8 lits. Il a également reconnu que c’est la construction d’une nouvelle maternité qui leur permettra de répondre aux normes.

Il était donc important pour le ministre de venir voir ce qui se passe au quotidien : d’où cette visite inopinée.

Rappelant que l’hôpital de Kati aura bientôt des salles d’opération hyper équipées, le ministre de la Santé et du Développement social a expliqué qu’il fallait encourager le personnel et l’inciter à prendre soin des équipements. « Le gouvernement fait des efforts pour mettre les agents de santé dans des conditions de travail, il faut qu’eux aussi soient engagés pour faire ce travail », at-elle exhorté, avant de dire qu’elle prend acte des difficultés évoquées.

La visite s’est terminée à la direction régionale de la santé à N’Tomikorobougou. Ici, le ministre était en terrain connu pour avoir été directeur régional de la santé et séjourné dans les mêmes bureaux. Elle a jeté un coup d’œil dans la salle de stockage des médecins et celle de conférence.

Fatoumata NAPHO

Source : L’Essor

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *