Jean Pierre Lacroix à propos du retrait de la MINUSMA : «Les premières phases de ce processus de retrait se sont déroulées dans de bonnes conditions… »

Jean Pierre Lacroix à propos du retrait de la MINUSMA : «Les premières phases de ce processus de retrait se sont déroulées dans de bonnes conditions… »

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de paix de l’ONU (Organisation des Nations Unies), Jean-Pierre LACROIX, a effectué une visite de 48 heures au Mali, les 17 et 18 août 2023. Cette visite au Mali s’inscrit dans le cadre du suivi des opérations de retrait de la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali). « Les premières phases de ce processus de retrait se sont déroulées dans des bonnes conditions, malgré un contexte sécuritaire qui reste un peu difficile. Notre engagement à respecter dans la mesure du possible le délai qui nous a été donné par le conseil de sécurité est total. C’est un délai très court, mais nous tenons à faire le maximum pour que ce délai soit respecté », a déclaré le diplomate onusien lors de son séjour au Mali.

Au cours de sa visite, Jean Pierre Lacroix a été au centre du Mali, plus précisément à Mopti où il a rencontré les autorités administratives du Mali et les membres de la MINUSMA, le 17 août 2023. Le lendemain, 18 août 2023, il a rencontré les membres du gouvernement dont le Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop. Les échanges entre la Partie gouvernementale et la Partie onusienne ont permis de faire un point d’étape du processus de ce retrait, notamment les progrès dans la première phase du processus de retrait, les défis, les contraintes et les perspectives des opérations de désengagement.

A cet égard, l’accent a été mis sur la gestion des aspects opérationnels et organisationnels de la deuxième phase du processus, en l’occurrence, la poursuite de la rétrocession des emprises de la MINUSMA à l’État dans des conditions sécuritaires et environnementales optimales, le transfert des tâches et des activités programmatiques pour la poursuite de la provision des services sociaux de base en faveur des populations, les perspectives de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation dans une dynamique de dialogue fraternel avec les Parties prenantes et la poursuite en toute sécurité des opérations humanitaires. Les deux Parties sont toutes d’accord que la réussite de ce processus en cours est de la responsabilité et de l’intérêt du Gouvernement et des Nations Unies. Pour ce faire, aucun effort ne sera épargné pour que ce retrait se déroule de façon coordonnée, ordonnée, sécurisée et dans le strict respect du délai imparti, conformément à la Résolution 2690 du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Un point de presse a mis fin à cette consultation sur le retrait de la MINUSMA, au cours de laquelle le ministre DIOP et le Secrétaire Général Adjoint ont réaffirmé l’engagement et la détermination des deux Parties de poursuivre le travail conjoint en vue de la réussite des opérations de désengagement. Ainsi, Jean Pierre Lacroix a évoqué la nécessité de préserver les acquis de la présence de la MINUSMA.

Il a aussi souhaité que toutes les conditions soient réunies pour que le retrait de la MINUSMA se fasse dans les meilleures conditions. Il a mis l’accent sur les défis logistiques et sécuritaires. « C’est la raison pour laquelle la coopération des autorités est indispensable », a déclaré Jean Pierre Lacroix. Avant d’ajouter ceci : « Les premières phases de ce processus de retrait se sont déroulées dans des bonnes conditions, malgré un contexte sécuritaire qui reste un peu difficile.

Notre engagement à respecter dans la mesure du possible le délai qui nous a été donné par le conseil de sécurité est total. C’est un délai très court, mais nous tenons à faire le maximum pour que ce délai soit respecté ». A cet effet, il dira que la coordination étroite avec la partie malienne est fondamentale.

Aguibou Sogodogo

Source: Le Républicain

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *