En prélude à son concert du 17 novembre prochain à l’accord Arena, Ex-Bercy : Le ministre de la Culture Andogoly Guindo remet à Sidiki Diabaté, l’emblème du Mali devant un parterre de personnalités

En prélude à son concert du 17 novembre prochain à l’accord Arena, Ex-Bercy : Le ministre de la Culture Andogoly Guindo remet à Sidiki Diabaté, l’emblème du Mali devant un parterre de personnalités

Le virtuose de la kora, Sidiki Diabaté se produira le 17 novembre prochain à l’Accor Aréna, ex-Bercy à l’occasion d’un concert inédit. L’information a été donnée à la faveur d’une conférence de presse organisée à l’hôtel Radisson bleu de Bamako,  en présence de personnalités comme le ministre de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, M. Andogoly Guindo, de M. Mamadou Sinsy Coulibaly, Homme d’affaires, d’artistes de renommée mondiale tels que Toumani Diabaté, père de l’artiste, Abdoulaye Diabaté, Kandia Kouyaté, Babani Koné et beaucoup d’autres personnalités.

L’objectif recherché est de promouvoir la culture malienne à l’échelle internationale. C’est pourquoi, il a reçu le  drapeau national des mains du ministre en charge de la Culture.

  1. Andogoly Guindo a rendu un vibrant hommage à la famille Diabaté et a salué les artistes et autres personnalités présents dans la salle. Selon lui : « La culture, c’est ce que nous avons de plus authentique. Ce que de mon point de vue, nous avons le plus pur et la culture, c’est notre plus grande richesse. Nous sommes ici ce soir pour célébrer la culture malienne à travers l’un des fils les plus valeureux du Mali, j’ai nommé Sidiki Diabaté. Il va à l’Accor aréna, ex-Bercy. Mais, c’est le Mali qui sera à Bercy. Il s’en ira porter haut le nom et la réputation du Mali. C’est pourquoi, nous devons tous ensemble, chaque Malien et Malienne dans une union de foi, prier pour que sa présence à Bercy soit un honneur, une gloire pour le Mali. Il porte le nom du Mali, le drapeau du Mali, la réputation du Mali. Au nom des plus hautes autorités, au nom du Président de la transition, son Excellence, le colonel Assimi Goita, chef de l’Etat, au nom du chef du gouvernement, Dr Choguel Kokalla Maïga, au nom de l’ensemble du gouvernement, j’ai l’honneur de vous remettre l’emblème du Mali, le drapeau. Vas à Bercy porte-le haut, très haut. » A déclaré M. Andogoly Guindo, ministre en charge de la Culture.

La directrice de Diabateba Music (Dmusic), Djelika Diabaté a donné quelques directives sur le déroulé dudit concert. Elle a aussi souligné qu’avant ce concert à l’ex-Bercy, il y’aura une avant-première ici à Bamako début novembre (le jour non précisé).

« Le 17 novembre prochain, l’empire manding se fera renaître. Pour la programmation, le concert se déroulera  en foule live pour une durée de deux heures (2H) de temps avec une scène centrale à trois cent soixante degrés et du public tout autour. Sidiki sera accompagné par des artistes nationaux et internationaux pendant cet événement.»

Prenant à son tour la parole, Sidiki se dit fier de représenter le Mali à l’échelle internationale. Selon l’artiste interplanétaire, le Mali sera à l’honneur le 17 novembre prochain à l’Accor Aréna. « En tant que détenteur de la culture malienne et africaine, je remercie le gouvernement du Mali. C’est un griot manding, un fils du Mali qui va à Bercy et je vous assure que l’emblème national ( drapeau) que notre ministre en charge de la Culture m’a confié sera bel et bien honoré. Je dis merci à ce grand public de la diaspora et à ce grand public malien et leur demande de faire le maximum pour sortir vite et acheter tous les tickets. Que ce soit une première fois dans l’histoire du Mali qu’un artiste malien aille à Bercy, remplir le Bercy avec des spectacles extraordinaires. »

La culture, c’est ce qui nous reste quand on a tout perdu. C’est pour dire qu’elle est indispensable dans la vie d’un homme. « Un peuple sans culture, est un arbre sans racine. »

Vivement le 17 novembre prochain à l’Accor aréna, ex-Bercy pour réécrire l’histoire du Mali.

Sékou Touré

Source : NOTRE VOIE

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *