AG de la Femafoot du 29 août  : La Fifa répond sans passion  au ministre Fomba

AG de la Femafoot du 29 août  : La Fifa répond sans passion  au ministre Fomba

Comme pour lui rappeler la neutralité qui sied en pareille circonstance, la Fédération internationale de football association (Fifa), en réponse au courrier en date du 15 août du ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, l’a assuré jeudi 24 août 2023, à travers une lettre, qu’elle suit le processus électoral comme le lait sur le feu.

“Après une analyse approfondie des termes de votre lettre et des différentes pièces jointes, nous relevons, comme vous que pour tout litige concernant le processus électoral, les voies de recours prévues dans les textes doivent être poursuivies. En l’état, nous considérons que cette affaire présente un caractère exclusivement interne, et ne relève pas de la compétence des organes de la Fifa. Il appartient alors aux plaignants d’épuiser les voies de recours autorisées par les statuts et règlements de la Fémafoot. A cet effet, l’article 89.6 des statuts de la Fémafoot prévoit que ‘les décisions de la commission d’appel des élections peuvent faire l’objet de recours devant le Tas mais ce recours n’est pas suspensif’”. Autrement dit, le processus électoral à la Fémafoot, aux yeux de la Fifa, doit poursuivre son petit bonhomme de chemin, sans la moindre entrave artificielle.

Et si les termes de la correspondance de la Fifa au ministre Fomba sont on ne peut plus courtois, ils valent néanmoins un rappel à l’ordre son destinataire. “A toutes fins utiles, nous désirons rappeler les termes de l’article 14.1.i des Statuts de la Fifa qui prévoient que ‘les associations membres de la Fifa ont l’obligation de diriger leurs affaires en toute indépendance et de veiller à ce qu’aucun tiers ne s’immisce, conformément à l’art. 19 des présents statuts’”. L’avertissement se trouve entre les lignes et vaut son pesant d’or. C’est donc dire que la Fifa et la Caf, qui vont effectivement superviser l’AGE de mardi prochain, ne s’en laisseront pas conter. Et en cas d’immixtion, le couperet de la suspension du Mali de toutes les compétitions organisées par la Caf et la Fifa va inéluctablement tomber. Est-ce cela l’objectif recherché ? Wait and see !                                               

El hadj A.B.H

Source: Aujourd’hui Mali

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *