Assemblée élective de la Femafoot : Un mardi sous haute tension en perspective

Assemblée élective de la Femafoot : Un mardi sous haute tension en perspective

En ce mardi 28 août, l’avenir de la Fédération Malienne de Football (FEMAFOOT) se jouera avec l’élection d’un nouveau président. Cependant, cette élection est sur le point de se dérouler dans un climat tendu, exacerbé par des controverses et des enjeux majeurs.

Elle survient à un moment où la liste menée par Salaha Baby a porté plainte devant le Tribunal d’Arbitrage Sportif (TAS) ainsi que devant la FIFA, contestant son exclusion qu’elle juge injuste en raison d’un prétendu défaut de double parrainage.

De son côté, l’autre candidat, Mamoutou Touré, également connu sous le nom de Bavieux, ne pourra pas être présent en personne en raison de sa détention sous mandat de dépôt par la justice. Cette situation découle d’une affaire de détournement présumé de fonds publics alors qu’il occupait le poste de Directeur Administratif et Financier à l’Assemblée Nationale du Mali. Ainsi, ce mardi s’annonce comme une journée pleine de suspens, avec des circonstances inhabituelles et potentiellement perturbatrices.

Ce n’est pas la première fois que ces deux candidats se retrouvent en compétition. En 2018, une élection similaire avait eu lieu, mais elle s’était conclue dans un climat d’instabilité, nécessitant l’intervention des instances internationales en charge du football pour mettre en place un comité de normalisation en attendant des temps plus calmes. Cette situation avait abouti à des sanctions infligées au Mali par ces instances. Face à ces antécédents, il est légitime de se demander si un scénario similaire pourrait se reproduire, malgré l’appel de la FIFA à respecter les statuts et les règlements en vigueur.

A ce titre, l’assemblée élective de la FEMAFOOT prévue ce mardi est marquée par des enjeux considérables et une atmosphère chargée de tensions. Les problèmes juridiques entourant les candidats ainsi que les souvenirs de l’élection précédente en 2019 suscitent des inquiétudes quant au déroulement pacifique et conforme aux règles de cette élection. Seule l’issue de cette journée déterminera si le football malien pourra retrouver la stabilité et la sérénité tant attendues.

Massassi

Mali24Info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *