Entre Nous : Donald Trump et ses déboires

Entre Nous : Donald Trump et ses déboires

L’ancien Président américain, Donald Trump fait actuellement l’objet d’inculpations dans des affaires distinctes devant la justice de son pays. Candidat à l’élection de 2024 et favori des sondages au niveau du Parti Républicain, le milliardaire est visé par plusieurs chefs d’accusation, à savoir : «complot à l’encontre de l’Etat américain», «atteinte aux droits électoraux», «complot» et «entrave à une procédure officielle». Des déboires judiciaires s’enchaînent donc pour l’ancien locataire de la Maison blanche. 

Selon l’acte de mise en accusation dont des extraits ont été publiés par plusieurs médias américains, «malgré sa défaite, le prévenu était déterminé à rester au pouvoir. Par conséquent, durant plus de deux mois après le scrutin du 3 novembre 2020, le prévenu a diffusé des mensonges selon lesquels il y avait eu des fraudes ayant modifié le résultat et qu’il avait en fait gagné….. Ces allégations étaient fausses et le prévenu savait qu’elles étaient fausses….Mais le prévenu les a répétées et les a largement diffusées malgré tout». 

Donald Trump a décidé de plaider non coupable. La ligne de défense est tracée. L’ex-Président va se battre jusqu’au bout comme il avait tenté de s’accrocher au pouvoir en essayant de ne pas reconnaître les résultats de l’élection présidentielle de 2020. 

L’échec de Trump de remettre en cause la démocratie américaine qui a consacré sa défaite est dû essentiellement à la solidité des institutions et à la qualité des hommes et des femmes qui servent l’Amérique à des hauts niveaux de responsabilité. Barack Obama à l’époque, Président des USA avait martelé que l’Afrique n’a pas besoin d’hommes forts mais des institutions fortes. Ce sont les hommes et les femmes à travers leurs comportements, actes et loyauté vis-à-vis des valeurs de la République qui donnent aux institutions toute leur solidité et leur crédibilité. Ce sont aussi les hommes et les femmes qui affaiblissent les institutions. 

Dans son ouvrage célèbre «Mensonges et vérités : une loyauté à toute épreuve», l’ancien directeur du FBI, James Comey, donne d’admirables leçons visant à «encourager une culture qui place la vérité au sommet de leur échelle de valeurs». Il développe «Comment rester loyal envers les valeurs que vous avez défendues toute votre vie, même quand cette loyauté peut entraîner votre perte ?». Il  refuse de transgresser les lois américaines pour satisfaire les exigences du Président Donald Trump. Selon James Comey, limogé par Donald Trump en mai 2017, «ce président est immoral, détaché de la vérité et des valeurs institutionnelles. Son leadership est transactionnel, axé sur l’ego et sur la loyauté personnelle».

Sans des hommes et des femmes attachés à des valeurs, il est impossible de bâtir des institutions solides. Et sans institutions stables et solides, difficile de concevoir le développement. C’est l’un des problèmes de l’Afrique. 

Par Chiaka Doumbia

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *