Tensions entre Bamako et Paris : Les membres d’un collectif veulent apaiser les tensions entre Koulouba et L’Elysée

Tensions entre Bamako et Paris : Les membres d’un collectif veulent apaiser les tensions entre Koulouba et L’Elysée

Les brouilles entre le Mali et la France découlant du coup d’Etat contre le régime du Président Ibrahim Boubacar Kéïta en août 2020, ne font que s’accentuer davantage. Une situation qui n’arrange ni le Mali, qui a une Communauté assez importante dans l’Hexagone, ni la France qui était jusque-là un partenaire important de l’Etat malien. Des jeunes Maliens, déterminés et regroupés au sein du «Collectif pour l’Apai- sement des Tensions entre Koulouba et l’Elysée» entendent œuvrer en vue de désamorcer la bombe entre les deux (02) pays.

Dans une déclaration rendue publique hier jeudi 31 août 2023, le Collectif déclare: «L’heure n’est pas à l’entente cordiale entre la France et le Mali. Depuis plusieurs mois, la tension est montée d’un cran entre les deux (02) pays; le divorce n’est pas tout à fait consommé comme le laisse croire cette dernière actualités, En effet, lors de la célébration du 14 juillet dernier, le chargé d’Affaires Monsieur Marc Didio, en fonction au Mali depuis l’expulsion de l’Ambassadeur de France,

Monsieur Joël Meyer, a affirmé le souhait que le Mali et la France retrouvent rapide ment le chemin du dialogue. Cette réaction de Monsieur Didio démontre à quel point la dégradation de la relation entre la France et le Mali ne profite pas aux deux (02) Mali et la France. peuples. Certains estiment que ces deux (02) Nations doivent réussir à parlemen- ter pour le bien des deux (02) peuples, car ce désaccord a été fortement ressenti par la population malienne basée d’autre. en France, la population française et les binationaux.

Le Collectif pour l’Apaisement des Tensions entre Koulouba et l’Elysée a notamment déclaré que «plusieurs centaines de milliers de Maliens vivant sur le territoire français sont le trait d’union entre la France et le Mali. En conséquence, nous, liens avons la volonté de voir regroupement de jeunes Maliens avons la volonté de voir un rétablissement de la relation Mali-France et souhaitons que le Président Assimi Goita accepte cette offre de dialogue du Chargé d’Affaires de l’Ambassade de France au Mali, dans le respect des trois (03) principes qu’il a édictés, à savoir: le respect de la Sou- veraineté du Mali, le respect des choix stratégiques opérés par le Mali, la Défense des intérêts du peuple malien dans les prises de décisions. Nous voulons tous sortir de cette crise… »

La déclaration est co-signée par le président du Collectif, M. Badara Ali Koita; le Vice- président, M. Issiaka Traoré et le Secrétaire Général, M. Abdoulaye Diarra. Sans préjuger de ce à quoi pourrait aboutir cette demande du Collectif, il est de bon ton de saluer cette initiative de jeunes Maliens et de saluer également leur courage dans un contexte tendu entre le Mali et la France.

En effet, comme le dit un célèbre adage: «Tout commence par un premier pas». Ce pas, ces jeunes viennent de le franchir… Pourvu qu’ils soient entendus de part et d’autre

Alpha SOW
Nouvel Horizon

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *