Impôts : Mise en place de la Section Syndicale sur fonds de tension

Impôts : Mise en place de la Section Syndicale sur fonds de tension

La tension était montée d’un cran ce jeudi 7 Septembre  2023 à la Direction Générale des Impôts, suite à des échauffourées survenus entre syndicalistes et la Direction Générale des Impôts, des suites de la mise en place de la Section Syndicale des Impôts

 Conformément au planning du Syndicat National des Travailleurs  des Administrations d’Etat (SYNTAD) les syndicalistes de la Direction Générale des Impôts se sont donnés au rendez-vous  aujourd’hui pour la mise en place de la Section Syndicale  des Impôts en vue de parachever le processus de renouvellement des comités syndicaux.

 Malgré la presence d’un impressionnant dispositif de securité et la determination de certains délégués, la mise en place du Comité Syndical des Impots a tournée au desordre et au fiasco cela après l’arrestation de certains délégués

Dans cette situation de confusion total et de desordre les superviseurs du Syndicat National des Travailleurs des Administrations d’Etat (SYNTAD), venus pour superviser la mise en placede laSection Syndicale des Impôts  ont tenus à calmer les délégués ,toute en leur demandant le respect de textes.

 Dans son adresse aux délégués  Abdoulaye Fofana superviseur au compte Syndicat National des Travailleurs des Administrations d’Etat (SYNTAD) a rappelé l’importance de la tenue de cette rencontre et surtout le respect des textes, car selon lui  la mise en place de cette Section Syndicale s’inscrit dans le cadre du renouvellement des instances de l’UNTM.

« Le renouvellement  des sections répond à des critères  l’impôt est une vitrine pour le pays  et l’ancien bureau na pas encore rendu sa démission. Nous allons continuer avec les échanges avec l’autre partie  pour trouver une solution dans l’intérêt du service et de la nation » A –t-il souligné

 A en croire certains syndicalistes ce raz de marée, en faveur d’Ali Ousmane Daou aujourd’hui est la reconnaissance de son engagement pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des agents. 

“C’est le bilan de Daou qui milite en sa faveur car,  il s’est toujours montré proche des agents en defendant l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail.” Precise un syndicaliste.

Mohamed Kanouté

Source: Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *