Semaine Nationale de la Réconciliation (SENARE) du 15 au 21 septembre

Semaine Nationale de la Réconciliation (SENARE) du 15 au 21 septembre

Du 15 au 21 septembre 2023, la 2ème édition de la Semaine Nationale de la Réconciliation (SENARE) se tiendra dans tout le pays, y compris dans les missions diplomatiques. Cet événement revêt une importance cruciale en matière de pardon et de réconciliation nationale, particulièrement dans un contexte de recrudescence des tensions marquées par des attaques terroristes ayant causé la perte de vies parmi les militaires et les civils.

La Semaine Nationale de la Réconciliation (SENARE) est organisée sous l’égide du Ministère de la Réconciliation, de la Paix et de la Cohésion Nationale, avec pour objectif principal de promouvoir la compréhension mutuelle et le dialogue au sein de la société malienne. Elle vise également à réfléchir sur la capacité du pays à s’unir et à travailler ensemble en vue de construire un avenir harmonieux et pacifique.

Cette 2ème édition de la SENARE a pour mission de réparer le tissu social, gravement endommagé depuis la crise de 2012, par une crise multidimensionnelle ayant profondément altéré la cohésion sociale et les valeurs de paix et de vivre-ensemble au Mali. Conformément aux recommandations des assises nationales de la refondation tenues en décembre 2021, les Maliens se rassembleront pendant sept jours pour discuter de la paix et de la cohésion sociale, dans le but de guérir les blessures du pays et de prévenir d’autres divisions causées par le manque de compréhension entre les citoyens.

Le thème choisi pour cette 2ème édition de la Semaine Nationale de la Réconciliation (SENARE) est « Ensemble, Engageons-nous pour relever les défis d’une paix inclusive et durable au Mali. » Selon les organisateurs, cette édition se déroulera jusqu’au 21 septembre et comportera de nombreuses activités, telles que des campagnes de sensibilisation sur la paix, le pardon, la cohésion sociale et le vivre-ensemble. De plus, des journées de réflexion et de prières collectives pour la paix et la cohésion sociale au Mali seront également au programme.

Cependant, certains analystes estiment que bien que la tenue de cette semaine dédiée à la réconciliation nationale soit une initiative louable, la fracture existante demeure profonde, et une seule semaine de pardon national ne suffira pas à instaurer une paix durable.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *