Supercoupe Assimi Goïta : Qui de Ségou ou Bamako succédera à Mopti ?

Supercoupe Assimi Goïta : Qui de Ségou ou Bamako succédera à Mopti ?

Le bouquet final de la compétition mettra aux prises les équipes de Ségou et Bamako, le 16 septembre au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro. Les deux formations ont validé leur ticket, en battant, respectivement le CNT (4-2 aux tirs au but) et Tombouctou (3-0).

Les équipes de Ségou et de Bamako sont les finalistes de la 3ème édition de la Supercoupe Assimi Goïta. Les deux formations ont décroché leur ticket pour le bouquet final à l’issue des demi-finales qui se déroulent lundi et mardi au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro.

Les Ségoviens se sont qualifiés en écartant l’équipe du Conseil national de Transition (CNT), battue 4-2 dans la séance des tirs au but (0-0 à l’issue du temps réglementaire), alors que les Bamakois ont déroulé face à Tombouctou dominé sur le score sans appel de 3-0. Les trois buts de l’équipe de la capitale portent les signatures de Sidy Diarra (1-0, 15ème minute), Cheick Oumar Coulibaly (55ème minute) et Mamoutou Coulibaly (79ème minute).

La finale est prévue ce samedi dans la capitale du Méguétan. Après donc Kati, victorieuse de la première édition et Mopti sacré en 2022, une nouvelle équipe inscrira son nom cette année au palmarès de la Coupe du président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Pour mémoire, Bamako et Ségou étaient logés dans la même poule et se sont affrontés lors de la phase initiale pour une large victoire 4-1 des joueurs de la capitale.

C’est dire que l’équipe du District de Bamako, finaliste de la précédente édition, abordera la partie avec les faveurs du pronostic ou du moins avec un ascendant psychologique pour avoir battu son adversaire lors de la phase de poules. En outre, l’équipe de Bamako est la seule qui n’a jusque-là concédé aucune défaite. En cinq sorties, les Bamakois ont enregistré 3 victoires, 2 nuls, marqué 11 buts contre seulement 4 encaissés. Cependant, l’entraîneur adjoint de l’équipe de Bamako, Lassine Cissé, reste prudent et met en garde ses joueurs contre tout complexe de supériorité.

«Ce sera une belle finale, l’équipe de Ségou est bien organisée, très compacte. Nous devons élever le niveau de notre jeu et corriger les lacunes pour espérer venir à bout de Ségou. C’est une finale et tout est possible», a déclaré le technicien, après la qualification de ses joueurs contre Tombouctou.

Contrairement à l’équipe de Bamako toujours invaincue, Ségou a concédé 2 défaites lors de la phase de poules, dont une contre, justement les joueurs de la capitale. Au total, les Ségoviens ont marqué 11 buts et en ont encaissé 7. Pour le capitaine de l’équipe ségovienne Hadi Salmatou, la défaite concédée au premier tour contre Bamako est désormais derrière et la finale sera un autre match. «On a joué tous nos matchs comme des finales et nous allons tout faire pour remporter cette coupe. Nous voulons le trophée pour nos supporters et toute la Région de Ségou», a martelé le joueur, en assurant que tous ses coéquipiers sont prêts «pour en découdre avec Bamako et prendre notre revanche».

Au four et au moulin depuis le coup d’envoi de la compétition, le 18 août, le président de la commission d’organisation, le commissaire lieutenant-colonel Cheick Mohamed Chérif Tounkara s’attend à une très belle finale, « surtout quand on sait que les deux finalistes n’ont jamais remporté le trophée» et déclare que c’est la jeunesse malienne qui va gagner.

«Cette Supercoupe Assimi Goïta, président de la Transition, est un événement sportif, socio-culturel et même humanitaire. Tous les participants ont réaffirmé leur soutien au président de la Transition et leur adhésion à ses dynamiques». «Nous cultivons ici l’amour, la fraternité, le vivre ensemble et ensemble main dans la main, nous relèverons tous les défis auxquels le Mali est confronté depuis plusieurs années», a ajouté le commissaire lieutenant-colonel Cheick Mohamed Chérif Tounkara. Rendez-vous est donc pris, samedi au stade Mamadou Diarra H. de Koulikoro pour la grande finale entre Ségou et Bamako.

En levier de rideau de la finale, l’équipe de la présidence et du gouvernement jouera contre celle du CNT. Quant au match de classement, il opposera, vendredi, le CNT et Tombouctou…

Lire la suite sur https://lessor.ml/posts/supercoupe-assimi-goita-qui-de-segou-ou-bamako-succedera-a-mopti-6502c09ada5a3

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *