Attaque du Bateau de la Comanav: Le CICR et la Croix Rouge au secours des rescapés

Attaque du Bateau de la Comanav: Le CICR et la Croix Rouge au secours des rescapés

À la suite de l’attaque contre un bateau de la compagnie malienne de navigation (COMANAV) le jeudi 7 septembre, le CICR et la CRM ont aidé à la prise en charge de 21 blessés, dont 5 graves, évacués à l’hôpital régional de Gao. Et la fourniture de repas aux 407 rescapés toujours présent à Rharous.

Ces chiffres compilés dans une note technique d’information  dénommée « Réponse de la Croix-Rouge malienne et du CICR dans la région de Tombouctou » ont été rendu public ce mercredi 13 septembre 2023, par le service des  Relations Publiques  du Comité International de la Croix-Rouge (CICR)

Selon les termes de cette note technique d’information dénommée « Réponse de la Croix-Rouge malienne et du CICR dans la région de Tombouctou, suite aux événements tragiques de ces derniers jours dans le Nord du pays, la Croix-Rouge malienne (CRM) et le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) se sont efforcés de fournir une aide d’urgence aux populations affectées par ces incidents.

Depuis le samedi 9 septembre 2023  les  équipes fournissent des repas aux 407 rescapés toujours présents à Rharous, un  soutien psychosocial et la possibilité de contacter leurs familles sont également offerts aux rescapés par les volontaires de la CRM de Rharous poursuit la note technique d’information.

Selon toujours le contenu du dit document, le weekend dernier, les équipes de la Croix-Rouge ont conduit des missions d’évaluation des besoins humanitaires auprès des populations civiles affectées par la violence armée à Ber et Foyta. À Ber et ses environs immédiats, une assistance alimentaire d’urgence a également pu être délivrée à près de 300 familles. Cela inclut de la nourriture, des kits d’hygiène et des objets ménagers de base. Des lots de médicaments, y compris contre la malaria, ont également pu être livrés aux centres de santé communautaire de la zone.

Et  dans certaines localités du Gourma, le CICR et la CRM ont fourni une assistance à 1645 familles récemment déplacées ou affectées par le conflit afin de leur permettre de s’approvisionner en nourriture et autres articles ménagers de base directement sur le marché local.

A en croire le chef de la délégation du CICR au Mali Antoine  le Grand,  Il est crucial que le CICR et la CRM puissent continuer à avoir accès aux populations civiles victimes de la violence afin de pouvoir continuer à leur porter assistance et surtout de faire en sorte que les populations civiles soient protégées et respectées

Pour sa part, le  Secrétaire  General de la Croix-Rouge malienne Nouhoum Maiga  a souligné que  La CRM et le CICR restent plus que jamais engagés pour venir en aide, autant que possible, aux personnes affectées par le conflit et les changements climatiques à travers le Mali

Mohamed kanouté

Source :Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *