Compétitions Africaines Interclubs : La campagne africaine reprend pour le Stade et l’AS Réal

Compétitions Africaines Interclubs : La campagne africaine reprend pour le Stade et l’AS Réal

Après avoir franchi le premier tour, le Stade malien de Bamako, en Coupe de la Confédération, et l’AS Réal, en Ligue des champions, poursuivent la campagne africaine le week-end prochain. A Bamako, les deux représentants maliens recevront respectivement les Aigles Noirs du Burundi et le FC Nouadhibou de la Mauritanie au Stade du 26-Mars.

Au premier tour des préliminaires des compétitions interclubs africaines, les représentants maliens n’ont pas tremblé. Opposé au FC Watagana du Liberia, le Stade malien de Bamako s’est même offert un festival offensif en remportant la manche-aller, à Monrovia, par 3-1 ainsi que le match-retour à Bamako sur le score de 4 buts à 1. Soit un total de 7 buts marqués contre le même adversaire.

Pour sa part, l’AS Réal a créé la sensation. Accrochés à Bamako (0-0), les Scorpions sont allés s’imposer au Cameroun par 2 buts à 0 face au Coton Sport de Garoua. Cette belle performance a permis au champion du Mali de poursuivre l’aventure africaine.

Pour la suite de la compétition, l’AS Réal, qui se trouve aux portes de la phase de groupes défie le FC Nouadhibou ce samedi 16 septembre à 16 h. Pour pouvoir croiser le chemin des Scorpions, les Mauritaniens ont dû écarter les Libyens d’Al Ahly. Avec le match aller de ce 2e tour à Bamako et qui se joue ce samedi, la mission consistera pour l’AS Réal, dans un premier temps, de ne pas encaisser à domicile avant de songer à l’emporter. A défaut, le sort sera décidé à Nouakchott au match retour comme ce fut le cas avec les Camerounais du Coton Sports au précédent tour.

Engagé en Coupe de la Confédération dont il a remporté la finale en 2009, le Stade malien de Bamako sera aux prises avec les Aigles Noirs du Burundi le dimanche. La rencontre prévue au Stade du 26-Mars démarrera à 16 h 30. Le détenteur du trophée de la Coupe du Mali espère rééditer son exploit de 2009.

A Cissouma

Source: Mali Tribune

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *