Projet de construction de logements pour le agents de l’INPS : Le DG Ousmane K Coulibaly rassure la Coopérative de l’habitat

Projet de construction de logements pour le agents de l’INPS : Le DG Ousmane K Coulibaly rassure la Coopérative de l’habitat

La Coopérative de l’habitat de l’INPS a tenu hier 13 septembre 2023 au Centre de formation de l’INPS son Assemblée générale de restitution après sa tournée autour du projet de construction de logements au compte des travailleurs de l’Institut. C’était en présence du Directeur Général de l’INPS, Ousmane Karim Coulibaly et du président de la Coopérative, Modibo DANION.

Le Président de la Coopération, Modibo DANION, en prenant la parole a égrené les objectifs de la Coopérative de l’habitat de l’INPS, créée en 2003. Selon lui, la coopérative a pour objectif principal l’acquisition de parcelles avec Titre Foncier sur l’ensemble du territoire pour le compte du personnel.
« De cette date à ce jour, soit environ vingt ans, elle a pu mettre à la disposition de ses adhérents 1182 lots de terrains à usage d’habitation », a indiqué le Président de la Coopération.
Selon lui, « en 2022 sous l’impulsion de la Direction Générale de l’INPS, la coopérative a décidé de passer à une étape supérieure, celle de la construction en transformant les parcelles nues qui ont souvent fait l’objet de spéculations, en maison d’habitation sous forme de cité moderne à l’instar de certains pays voisins ».
Pour la concrétisation de cette initiative, la coopérative a eu recours à l’expertise d’un consultant en la personne morale de CAAN CAPITAL, représentée par son président Monsieur Noumoumory SAKO Ingénieur Cadre de Banque et d’un cabinet d’architectes, a fait savoir le Président de la Coopérative.
Et d’ajouter : « Le cas spécifique de notre coopérative, est que la coopérative n’est pas propriétaire des parcelles, mais elle a facilité l’acquisition des terrains à usage d’habitation pour tous les membres qui en ont fait la demande à travers toutes les régions du Mali et le district de Bamako.
Dans la mesure où les propriétaires des parcelles sont les salariés de l’INPS, travaillant dans toutes les régions, sur initiative de la Direction, la coopérative a entrepris une mission d’information et de sensibilisation sur le programme afin d’avoir une large adhésion ».
Il a présenté les types de logements sur la base d’un cahier de charge élaboré par le consultant, où cinq entreprises ont fait des propositions de plan de types F3 -F4 -F5 assortis de coûts unitaires.
« C’est ce document qui a fait l’objet d’une explication de la part de la coopérative avec l’appui du consultant à travers toutes les régions du Mali et du district de Bamako de février à juin 2023 », dira-t-il.
À l’en croire, le document final élaboré par le consultant a tenu compte du cas spécifique de l’INPS et de nombreuses expériences similaires dans les pays voisins notamment au Sénégal- en Côte d’Ivoire au Burkina Faso, au Maroc dans le domaine de la réalisation des cités pour le personnel.
Pour le Président de la Coopérative, au regard de tous ses éléments et à l’image des pays voisins, la coopérative de l’Habitat de l’INPS avec le soutien de la Direction cherche à améliorer les conditions de vie de ses travailleurs à travers la réalisation de cités modernes. Selon lui, cette initiative va sans nul doute permettre une plus grande productivité des agents.
Pour cela, la coopérative sollicite, un accompagnement de la Direction Générale de l’INPS d’une part pour la construction des logements et d’autre part pour l’obtention d’un crédit acquéreur à des conditions douces pour les adhérents, a indiqué le Président DANION
C’est ainsi que la Coopérative a formulé des doléances qui sont entre autres :
Pour la construction, d’accorder sous forme d’avance à la coopérative, sur une durée de 12 mois un montant de deux milliards qui sera logé dans un compte séquestre afin de pouvoir financer les travaux de constructions avant l’obtention du crédit acquéreur par les 75 premiers postulants, ou avaliser ce montant auprès d’une banque à un taux bonifié pour la coopérative.
Pour ce qui est le Crédit acquéreur, d’accompagner le personnel dans l’obtention du crédit acquéreur auprès d’une banque ou des établissements bancaires de la place à des taux bonifiés à hauteur de 5% par exemple.
Il a reconnu les efforts déployés par le Directeur Général, Ousmane Karim Coulibaly, pour mettre l’ensemble des travailleurs dans les meilleures conditions logistiques et financières pour un rendement meilleur et une plus grande productivité au bénéfice de l’INPS.
« En accordant un avis favorable à nos doléances ci-dessus, nous ne pouvons que redoubler davantage de sacrifices pour l’atteinte des objectifs que vous nous avez fixés », a déclaré M. DANION.
Pour sa part, le DG de l’INPS, Ousmane K. Coulibaly a salué l’ensemble du personnel pour les efforts qu’il ne cesse de déployer tous les jours, afin de relever les multiples défis dont fait face l’institut dans le cadre de la recherche de la satisfaction des usagers et partenaires.
Il a remercié les plus hautes autorités de la Transition pour la confiance portée sur sa modeste personne pour conduire les destinées de l’Institut.
Pour lui, la recherche de la réalisation d’un toit pour chaque travailleur n’est que le début d’une dynamique enclenchée qui s’inscrit dans la durée.
« En effet, pour tout ce qui concerne le bien être du personnel, nous ne ménagerons aucun effort pour que celui-ci puisse être réalisé ; car nous sommes convaincus, que la satisfaction de nos usagers est étroitement liée au cadre de vie et conditions de travail de l’ensemble du personnel de notre institut », a rassuré le DG.
Il a salué les résultats des travaux réalisés par le consultant et la coopérative durant les 12 mois, qui ont abouti à des propositions concrètes tant pour la recherche de financement de l’immobilier que du crédit acquéreur.
« La note technique soumise par la coopérative à la direction générale, a fait l’objet d’un examen minutieux de notre part », a fait savoir le DG et d’ajouter que les doléances feront l’objet d’examens minutieux devant le prochain Conseil d’Administration.
Il a remercié le consultant, la coopérative et à tous les partenaires pour le travail déjà accompli avant de les exhorter à redoubler d’efforts, car, pour lui, le plus difficile reste à faire à savoir le suivi de la réalisation des constructions conformément au cahier de charges.
À noter que la pose de la première pierre est prévue pour le 21 septembre prochain après avis du Conseil d’Administration.
Pour le président du Conseil d’Administration de l’INPS, Yacouba KATILÉ, « le travailleur doit être mis dans les meilleures conditions non seulement au service mais également chez lui à la maison ».
Pour ce faire, il a rassuré la Coopérative de la disponibilité du Conseil d’Administration à donner son quitus pour la réalisation dudit projet de logements au bénéficie du personnel de l’INPS.
Dans son intervention, la représentante du personnel, Sidibé Dédeou Ousmane, a fait l’historique de la Coopérative de l’Habitat dont elle-même est membre fondateur.
Elle n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage à l’équipe de la coopérative pour son engagement à la réussite de ce projet de logements et remercié la Direction Générale de l’INPS ainsi que le Conseil d’Administration pour son engagement aux côtés de la Coopérative et des travailleurs de l’Institut.

Adama DIARRA
Service des Relations Publiques, INPS.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *