Dialakorodji : Profanation d’une, le corps du nouveau né emporté

Dialakorodji : Profanation d’une, le corps du nouveau né emporté

Depuis ce samedi 16 septembre 2023, une intrigante affaire dite «  profanation de  tombe au cimetière de la commune de   Dialakorodji  Namalé »  défraie la chronique  sur la toile, pollue l’atmosphère au sein de la commune, alimente les débats et chacun y va de son commentaire et interprétation.

La triste nouvelle fut rependue comme une trainée de poudre au sien de la commune et environ, la tombe de Mme Samaké DC fille du chef de  quartier de Dialakorodji Samakebougou a été profanée ce samedi 16 septembre 2023 par des inconnus au lendemain  de son enterrement.

 Qui aurait cru ?

 La cruauté humaine a –telle- atteint aujourd’hui son paroxysme au sein de la commune de Dialakorodji à tel point que les morts ne peuvent plus se reposer tranquillement dans leurs tombes ?

 C’est la  question qui brûle  les lèvres de bon nombre d’habitants de cette commune  jadis considérée paisible ou il fait bon vivre  et qui fait aujourd’hui   face à une cruauté extrême.

 Décédée des suites d’un accouchement  avec son nouveau né  Mme Samaké DC fille du chef de  quartier de Dialakorodji Samakebougou a été accompagnée dans   sa dernière demeure au cimetière de Dialakorodji Namalé ce vendredi 15 septembre 2023 par une foule immense.

 Incroyable mais vraie !!

 24 heures après l’enterrement, la surprise fut grande pour la famille Samaké  car  contre toutes attentes  la tombe de Mme Samaké DC a été   profanée par des individus malintentionnés  qui ont emportés le corps du nouveau- né  enterré à coté de Mme Samaké DC  et également linceul  qui couvrait la défunte dans sa tombe.

 Informés de la situation les autorités communales, coutumières et responsables sécuritaires de la commune de Dialakorodji se sont rendues sur place pour constater les faits.

Sur place c’était une scène d’horreur, d’amertume et surtout de déception face à une telle cruauté humaine.   

 Selon  Madani  Samaké   la douleur  et la colère de la famille Samaké sont aujourd’hui grande après cet acte ignoble, sur la tombe de  Mme Samaké DS au cimetière de Dialakorodji Namalé.

«  Nous ne connaissons pas les auteurs, mais on se remet à Dieu  car la punition divine va être sévère contre le ou les coupables de cet actes » a –t-il souligné.

 A en  croire certaines personnes  ces actes  sont  généralement  attribués  à des pratiques mystiques liées à la  gloire, la richesse et parfois à la politique.  

Du coté de la gendarmerie de Dialakorodji une enquête a été ouverte.

A noter cette profanation de la tombe de D S relance encore une fois de plus le débat autour de la clôture des cimetières.

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Source Mali24.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *