Culture : L’association Kamissokola fête ses dix ans d’existence

Culture : L’association Kamissokola fête ses dix ans d’existence

Ce dimanche 24 septembre, le palais de la culture Amadou Ampathé Bah a été envahi par une vague de noms familiers, les « Kamissoko », à l’occasion du dixième anniversaire de l’association Kamissokola. Cette célébration était placée sous le signe du cousinage à plaisanterie, un pilier de la paix et de l’unité nationale. De nombreux parrains, marraines, ainsi que des ressortissants de Kita et d’autres régions étaient présents pour marquer cet événement.

L’association Kamissokola, qui fête son dixième anniversaire, incarne les valeurs de fraternité, de solidarité et de partage. Famory Jean Kamissoko, l’un des parrains du dixième anniversaire, s’est dit honoré par la reconnaissance qui lui était accordée. Il a exprimé sa gratitude envers les amis et cousins des Kamissoko pour leur présence et leur engagement envers les principes du cousinage et du voisinage. Selon lui, l’initiative de l’association est salutaire, car elle favorise l’identification mutuelle des Kamissoko, leur rapprochement et le tissage de liens durables.

Le président Moussa Wané Kamissoko a expliqué que l’objectif de l’association, fondée en septembre 2013, est de rassembler l’ensemble des Kamissoko, sans distinction. Il a souligné que les Kamissoko sont présents dans toutes les ethnies du Mali, même s’ils ont une origine commune en tant que Kakolos.

Chaque année, l’association invite les membres de la communauté Kamissoko, ainsi que leurs alliés, car l’association Kamissokola ne se limite pas aux seuls Kamissoko, mais englobe tous les liens, qu’ils soient liés au mariage, au cousinage ou au travail. « L’objectif premier est de promouvoir le patronyme Kamissoko et de permettre à chacun de connaître ses racines. Il s’agit également de transmettre aux nouvelles générations l’histoire et la culture des Kamissoko, d’hier à aujourd’hui », précise-t-il.

Il poursuit que le dixième anniversaire de l’association a été dédié au cousinage à plaisanterie, un facteur essentiel de paix et de cohésion nationale, car les Kamissoko ont des liens avec de nombreux Maliens de diverses ethnies. En promouvant ces liens, il estime que l’association contribue à réduire les tensions et les conflits.

Avant sa création, reconnait-t-il, aucun Kamissoko ne pouvait véritablement définir son identité. Désormais, une histoire commune et un ancêtre commun ont été établis grâce à l’association, consolidant ainsi les liens de fraternité. « Cette réunion transcende les frontières géographiques, permettant à un Kamissoko de Nioro du Sahel de savoir qu’il a des cousins au fin fond de Kita. Cette interconnexion, héritée de nos ancêtres et longtemps oubliée, renait grâce à l’association Kamissokola », se réjoui-t-il.

Il renchérit en ces termes « il est important que nous apprenions à mieux nous connaître, car la méconnaissance des uns et des autres est souvent à l’origine de tensions et de querelles. En comprenant nos liens, nous pouvons éviter de nous quereller avec nos propres frères et sœurs ».

En effet, l’association Kamissokola célèbre une décennie de rapprochement, de partage et de préservation de l’identité Kamissoko, tout en contribuant à la paix et à l’unité nationale à travers le cousinage à plaisanterie.

Coulibaly A

Mali24.Info

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *