CAN-féminine : Mali-Centrafrique, les Aigles dames pour finir le boulot

CAN-féminine : Mali-Centrafrique, les Aigles dames pour finir le boulot

Large vainqueur à l’aller (7-1) à Douala, le Mali reçoit cet après-midi la Centrafrique pour la manche retour du premier tour des éliminatoires de la CAN-féminine, Maroc 2024. Pour les Aigles Dames, il s’agira de finir le boulot devant les supporters au stade du 26 Mars et tout plaide en faveur des protégés du sélectionneur Mohamed Saloum «Housseï». Certes, la sélection nationale va devoir se passer des services de l’attaquante Oumou Koné, expulsée à l’aller pour cumul de cartons, mais cette absence ne constituera certainement pas un handicap pour l’équipe.

«Au-delà du résultat, l’équipe a montré beaucoup de choses positives au match aller. On travaille avec confiance et j’espère que les filles vont encore produire du spectacle mardi (aujourd’hui, ndlr) lors de la manche retour. J’ai dit aux joueuses d’oublier le résultat acquis à Douala et de rester concentrés», a confié à la presse le technicien Mohamed Saloum, avant d’inviter les supporters à se rendre massivement au stade pour soutenir l’équipe. à l’instar de son entraîneur, l’héroïne du match, Ageuissa Diarra (triplé) garde également les pieds sur terre et insiste sur la concentration du groupe. «Nous avons gagné 7-1, mais la qualification n’est pas encore en poche parce qu’il ya le match retour.

Nous voudrions voir le plus grand nombre de supporters au stade, Inch Allah, ils ne seront pas déçus», promet la joueuse du Sporting club de Casablanca. Dans le camp adverse, l’entraîneuse affirme que le football n’est pas une science exacte et veut encore y croire malgré les 7 buts encaissés par ses joueuses au stade de Douala. «On joue notre dernière carte mardi contre les Maliennes. Même si elles ont 99% de chances de se qualifier au deuxième tour, on va tenter de remporter ce match. Tant que mathématiquement, ce n’est pas encore terminé, on peut toujours aller chercher la qualification.

On va tout faire pour mettre à mal les Maliennes devant leur public. En tout cas, tout sauf une autre défaite à Bamako», martèle Félicité Bangui. Les Centrafricaines et les Maliennes sont arrivées dimanche dernier à Bamako à bord du même vol. 24h plus tard, c’est-à-dire hier, les visiteurs ont effectué la traditionnelle reconnaissance de terrain. En cas de qualification, une hypothèse forte probable, les Aigles Dames affronteront le vainqueur de la double confrontation Guinée-îles Maurice. À l’aller disputé au stade Général Lassana Conté, les Guinéennes se sont imposées sur le score sans appel de 8-0. Le retour est prévu ce soir au stade George V.

Aujourd’hui au stade du 26 Mars

16h30 : Mali-Centrafrique

Source: L’Essor

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *