Marche du 13 octobre : L’Imam Mahamoud Dicko et la CMAS céderont-t-ils à la pression ?

Marche du 13 octobre : L’Imam Mahamoud Dicko et la CMAS céderont-t-ils à la pression ?

La Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants de l’Imam Mahamoud Dicko se prépare à battre le pavé ce vendredi 13 octobre, dans le but d’exiger la mise en place d’une transition civile à la suite de l’annonce du report de l’élection présidentielle.

Bien que cette marche soit annoncée comme pacifique, elle suscite des indignations parmi de nombreux compatriotes qui soutiennent les militaires au pouvoir. Depuis cette annonce, de nombreux partisans de la transition remettent en question cette initiative de la CMAS sous l’impulsion de l’Imam Dicko, auparavant autorité morale du M5RFP.

En revanche, le Collectif des Défenseurs des Militaires envisage d’organiser une contremarche au même endroit, à savoir le monument de l’indépendance du Mali, le même vendredi 13 octobre. Par ailleurs, de nombreuses mises en garde ont été émises à l’encontre de ce projet de la CMAS.

Dans ce contexte tendu, se pose la question de savoir si les partisans de l’Imam Mahamoud Dicko résisteront à la pression exercée sur eux. Seul le temps pourra nous éclairer à ce sujet. En attendant, une délégation du Haut Conseil Islamique, dirigée par son président, Ousmane Chérif Madani Haidara, s’est rendue chez l’Imam Dicko ce dimanche soir. Cette délégation était venue solliciter son indulgence en vue de la possible annulation de la marche par la CMAS.

A suivre !

Coulibaly A

Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *