Progression glorieuse des FAMa: Après Anefis, bientôt Kidal, sans coup férir !

Progression glorieuse des FAMa: Après Anefis, bientôt Kidal, sans coup férir !

Samedi, la nouvelle de la reconquête de la ville d’Anefis à 112 kilomètres de Kidal par l’armée malienne a été accueillie avec enthousiasme par l’opinion publique nationale. Est-il besoin de rappeler que cela fait plus d’une dizaine d’années, depuis les événements de 2012 que l’armée malienne n’avait pas mis pied à Anéfis.

Peu à peu, la déclaration faite par le Président de la Transition, Colonel Assimi Goïta, lors de son adresse à la Nation de la fête de l’indépendance du 22 septembre 2023 se concrétise merveilleusement. A savoir : « la souveraineté sur l’ensemble du territoire national ». Ce qui amène à déduire qu’après la localité d’Anefis, le retour de la ville de Kidal dans le giron du Mali, n’est plus qu’une question de jours.

C’est sous le sceau de la reprise des anciennes emprises de la Minusma, que les FAMa ont engagé leur glorieuse marche vers la reconquête de l’entièreté du territoire malien. Avec la Baraka du peuple malien, tout se passe comme prévu, dans les règles de l’art et de la manière la plus souhaitée. Si la haute hiérarchie des FAMa arrive à maintenir la même dynamique jusqu’à Kidal, cette transition qui traverse actuellement sur le plan social sa véritable épreuve de la gestion des affaires, entrera dans l’histoire. Elle fera démentir à une meute de ses détracteurs qui la taxe de règne des ‘’colonels climatisés’’.

En évoquant cette marche glorieuse, ce qui est bien de noter relève du fait que l’armée malienne ne fait plus face seulement aux groupes armés terroristes mais à des groupes armés hybrides. Qui sont composés non seulement par des ‘’égarés’’ de la CMA,  du CSP-PSD et des différents groupes terroristes (JNIM, EIGS et d’autres). La preuve de cette évidence a été donnée lors de la reprise du camp de Ber de la Minusma par les FAMa. Où les combats été rudes. Depuis lors, les forces armées maliennes ont adapté leur stratégie à la dimension du nombre et de la capacité de nuisance de l’ennemie. Cela avec bravoure, engagement et déploiement des moyens militaires adéquats. Ainsi, dans leur progression elles ont été confrontées à de nombreux cas de ripostes et de résistance. Mais stratégiquement, elles ont pu les vaincre. En illustre, l’imposant rideau défensif que les groupes terroristes et leurs acolytes avaient dressé autour de la localité d’Anefis. Malgré cela, au terme d’intenses combats les FAMa dans la journée du samedi 8 Octobre ont reconquis de mains de maître la localité d’Anefis. Là où elles avaient été chassées il y’a une dizaine d’années de cela (2012) par ces mêmes groupes armés hybrides (MNLA, Ansardine de Iyad Ag Ghaly et  MUJAO).

Après cette victoire à l’arraché d’Anefis, tous les regards sont tournés vers Kidal (distant de 112 km d’Anefis), qui sera reconquis par l’armée malienne, à coup sûr, avant le 31 Décembre. Auparavant, il faudra passer par Agheloc et Tessalit.

« Soyez sûrs de ne jamais retrouver de repos, du moins, jusqu’à ce que nos bombes et nos troupes d’assaut vous traquent et vous envoient vers le repos éternel » avait averti le Ministre de la Défense et des Anciens combattants, Colonel Sadio Camara.

Moustapha Diawara

Source : Le Sursaut

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *