Mali : Le Président du Haut Conseil Islamique en appelle aux autorités pour la régulation des prêches

Mali : Le Président du Haut Conseil Islamique en appelle aux autorités pour la régulation des prêches

Ce dimanche 8 octobre 2023, la Fédération Ançar Dine Internationale (FADI) a animé une conférence de presse pour faire le bilan  de la 39e édition du Maouloud 2023. La présidence de cet événement était assurée par Seïd Chérif Ousmane Madani Haïdara, le guide spirituel éminent des Ançars Dine.

D’entrée de jeu, Seïd Chérif Ousmane Madani Haïdara a souligné la nature tolérante et pacifique de l’islam, mettant en avant l’importance de travailler en faveur de la paix et de l’harmonie, particulièrement dans le contexte malien marqué par des divergences entre les leaders religieux.

S’agissant de l’encadrement des prêches, le guide spirituel a exprimé sa préoccupation quant à la lenteur des autorités dans ce domaine crucial. Il a lancé un appel pressant aux autorités pour qu’elles assument leurs responsabilités, afin de prévenir tout potentiel conflit entre les religieux.

Sourakata Salamata, le président de la FADI, a ensuite présenté les statistiques impressionnantes de la 39e édition du Maouloud 2023. Il a révélé que cette année, le nombre de pèlerins avait atteint 209 216, venant de 30 pays membres de la FADI. Parmi eux, on dénombrait 107 132 hommes et 102 084 femmes. Les prêches effectués au cours de l’événement ont totalisé 65 026, délivrés par 1670 prêcheurs. Le coût global de l’organisation a été estimé à 1 126 225 780 F CFA.

Dans cette dynamique, il est essentiel que les autorités réagissent promptement pour encadrer les prêches et favoriser ainsi un environnement propice à la coexistence pacifique et à la compréhension mutuelle entre les différentes composantes religieuses au Mali.

Coulibaly A

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *