BTP : L’ordre des Architectes du Mali va t-il défier la justice ?

BTP : L’ordre des Architectes du Mali va t-il défier la justice ?

A quant la fin de la guéguerre entre les responsables de l’Ecole Supérieur d’Ingénierie D’Architecture et D’urbanisme  (ESIAU) et l’Ordre des Architectes du Mali?

Telle est aujourd’hui la question que bon nombre de maliens notamment les parents d’étudiants se posent depuis un certain temps.

Pour couper court aux rumeurs et donner la bonne information à la population et notamment aux parents des étudiants, les responsables de l’Ecole Supérieur  D’Ingénierie D’Architecture et D’urbanisme  (ESIAU)  étaient ce dimanche 8 octobre face à la presse.

Cette rencontre qui s’est tenue dans les locaux de la dite école vise à donner la bonne information aux hommes de medias et aux parents des étudiants à propos du différend qui oppose  depuis 2009 l’école  à l’ordre des architectes s du Mali.

D’entrée de jeu le conférencier non moins promoteur de la dite école M. Abdoulaye Deyoko  dira que  cette école n’est pas ouverte dans  l’irrégularité et l’ESIAU  continue de fonctionner conformément aux textes du pays. Mais leur tort à été,  tout simplement  de procéder à la création et à la gestion de l’école sans vouloir consulter et associer l’Ordre des architectes du Mali.

A en croire le promoteur de la dite école Mr Abdoulaye Deyoko malgré les différentes médiations menées sur le terrain  et les décisions du ministère de tutelle la situation reste toujours tendue.

« Le problème  entre l’ESIAU et l’Ordre a commencé en  2009 et je ne sais pas pour quelle raison. Mais le conseil de l’ordre des architectes du Mali a, lors d’une réunion de l’union internationale des architectes en date de 2009, déclaré qu’il ne reconnait pas notre école. Mieux  l’Etat du Mali n’a pas dit qu’il ne reconnait pas l’école, mais plutôt l’ordre des architectes. Et de cette date à nos jours, « l’ordre refuse tout ce que nous faisons en disant que l’ESIAU n’est pas reconnue » A –t-il martelé

Avant d’ajouter que « L’Etat du Mali reconnait l’existence de notre école. En 2022, un de nos diplômés a été admis au concours de la fonction publique et intégré comme architecte par arrêté N°2022/2415/MTFPDS-SG du 21 juin 2022 portant intégration dans la Fonction publique de l’Etat ».

Il a par ailleurs précisé que  les Ordres des architectes des autres pays reconnaissent les diplômes de l’ESIAU, mais ce n’est malheureusement pas le cas de l’Ordre des architectes du Mali. La justice a été saisie pour trancher le différend elle a donnée raison à l’ESIAU mais malheureusement l’Ordre des Architectes du Mali refuse toujours de reconnaitre  l’école.

Présent à cette rencontre avec les hommes de medias, le représentant de l’association des promoteurs d’immeubles du Mali Djibril Coulibaly a appelé les deux camps à la retenue et au dialogue pour sauvegarder l’avenir des étudiants de l’ESIAU  qui sont aussi les enfants du pays.

Mr  Cheick Saadbou Kanté  et ses pairs du Conseil de l’Ordre  des Architectes du Mali vont-ils enfin accepter la décision de justice pour l’avenir des étudiants de la dite école ?

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *