Front social : Le SNESUP proteste contre le licenciement de 16 agents contractuels à l’IER

Front social : Le SNESUP proteste contre le licenciement de 16 agents contractuels à l’IER

Depuis un certain temps, le  torchon brûle entre la Direction du Centre Régional de Recherche Agronomique de Sotuba (CRRA)  et le  Comité Exécutif du Bureau National  du  Syndicat National  de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  (SNESUP).

A l’origine du différend, le licenciement de 16 agents contractuels  au niveau de la Direction  du Centre Régional de Recherche Agronomique de Sotuba (CRRA), chose qui n’a pas été du goût du Comité Exécutif du Bureau National  du  Syndicat National  de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  (SNESUP).

Le Comité Exécutif du Bureau National  du  Syndicat National  de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  (SNESUP), explique dans une correspondance en date du  jeudi 5 octobre 2023  et adresser, au Ministre de l’Agriculture Mr Lassine Dembélé, que  le lundi 2 octobre 2023, la Direction du Centre Régional de Recherche Agronomique de Sotuba (CRRA) a procédé au remplacement des 16 agents contractuels par  des agents d’une société de  gardiennage. Toute chose  qui prouve à suffisance que le licenciement des 16 agents contractuels n’est  pas fondé sur  des motifs économiques, mais plutôt  pour leur appartenance syndicale.

« Nous protestons  vigoureusement contre  la violation de la liberté syndicale et l’abus de pouvoir  par le Directeur  du Centre régional de Recherche Agronomique de Sotuba. Et par conséquent, le Comité Exécutif du Bureau Nation  du  Syndicat National  de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  (SNESUP) demande l’implication du Ministre de l’Agriculture  pour rétablir les 16 agents contractuels  à leurs postes de travail et appliquer le procès verbal de conciliation du 7 janvier 2021 au nom du pacte de stabilité sociale et de croissance du 25 Aout 2023 », peut-on lire dans ladite correspondance.

Selon un responsable, membre du Syndicat National  de l’Enseignement Supérieur  et de la Recherche Scientifique  (SNESUP) du Centre régional de Recherche Agronomique de Sotuba (IER), les 16 agents licenciés sont aujourd’hui à cinq mois sans salaire et sont liés à la Direction du Centre régional de Recherche Agronomique de Sotuba  à travers un contrat indéterminé.

A noter que le Centre Régional de Recherche Agronomique de Sotuba est l’un des six centres régionaux de recherche agronomique de l’Institut d’Economie rurale (IER). Le Ministre de l’Agriculture va-t-il acter cette violation de la liberté syndicale au sien de l’IER de Sotuba ? Que va faire le SNESUP dans les jours à venir pour rétablir les 16 agents dans leur droit ?

Affaire à suivre

Mohamed Kanouté

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *