Lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite : Vers une coopération entre le Mali et l’Algérie

Lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite : Vers une coopération entre le Mali et l’Algérie

En visite chez l’Ambassadeur d’Algérie au Mali, Moumouni GUINDO ouvre la fenêtre de la coopération et la formation pour une lutte efficace et coordonnée contre la corruption et les infractions assimilées.
A la tête d’une forte délégation, le Président de l’OCLEI, Dr Moumouni GUINDO, a rendu visite à l’Ambassadeur de la République d’Algérie au Mali, son Excellence El Haoues Riache, le mercredi 11 octobre 2023.
La visite de travail avait à son ordre du jour, un seul point : le partenariat possible entre le Mali et l’Algérie, à travers leur institution nationale de lutte contre la corruption que sont : l’OCLEI au Mali et la Haute Autorité de Transparence, de Prévention et de Lutte contre la Corruption en Algérie.
Selon le Président Guindo, les deux structures homologues sont déjà dans la dynamique de collaboration. Cela, à travers plusieurs initiatives qu’elles mènent ensemble dans le cadre des activités de l’Association des Autorités Anticorruption d’Afrique, dont le Mali, à travers le président de l’OCLEI, occupe la première vice-présidence du Comité exécutif ; l’Algérie est membre dudit comité.
Le Président de l’OCLEI a surtout insisté sur le partage d’expériences entre les deux structures mais aussi entre les deux Etats. Cela passe, dit-il, par la signature d’un protocole de coopération entre l’OCLEI et la Haute Autorité de Transparence, de prévention et de lutte contre la corruption. Aussi, le partenariat concernera un renforcement dans le domaine de la formation judiciaire, en faisant une mise en commun des efforts du côté de l’Institut national de formation judiciaire du Mali et l’Ecole de la Magistrature de l’Algérie. Ceci sera d’un apport très utile dans la formation de nos magistrats dans la lutte contre la corruption, le blanchiment de capitaux et le trafic financier illicite transfrontalier.
De son côté, son Excellence Monsieur l’Ambassadeur El Haoues Riache a salué la démarche de l’OCLEI et loué son dynamisme sur le plan africain. Il a affirmé la disponibilité de son pays pour la coopération entre leurs deux institutions institutionnelles mais aussi la formation des magistrats.
L’Ambassadeur a rappelé le lien séculaire qui lie les deux peuples du Mali et d’Algérie, toute chose qui justifie le partenariat dans biens de domaines de développement de nos deux pays.
Rappelons qu’une mission du Mali, conduite par le Président de l’OCLEI, Dr Moumouni GUINDO, était à Alger du 14 au 17 juillet 2023, pour prendre part au lancement de la stratégie nationale de lutte contre la corruption de ce pays ami.
Outre le président Guindo, la délégation de l’OCLEI comprenait Djibril Kane, Colonel Hamadoun Traoré, Oualy Sekou Traoré et Seybou KEITA.
Service communication OCLEI

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *