Blessure d’Ibrahima Koné : Un coup dur pour les Aigles

Blessure d’Ibrahima Koné : Un coup dur pour les Aigles

Participera, participera pas à la CAN. La question est sur toutes les lèvres, après la blessure, vendredi dernier, de l’attaquant international Ibrahima Koné, lors du match amical Mali-Ouganda (1-0 pour les Aigles).

Victime d’une luxation, le joueur doit être exploité aujourd’hui en Espagne (Ibrahima Koné joue à Almeria) et l’incertitude plane sur sa participation à la CAN, à 89 jours du coup d’envoi de la compétition.

Après sa blessure, vendredi contre l’Ouganda, l’attaquant des Aigles a été immédiatement évacué à l’hôpital du Mali, puis dans une clinique de Bamako pour des soins pointus.

Selon la Fédération malienne de football (Femafoot), Ibrahima Koné était accompagné du médecin de la sélection nationale Dr Halidou Maïga. «Après les examens médicaux effectués par les spécialistes, les résultats révèlent la luxation associée à une fracture de la malléole interne du tibia droit», écrit le communiqué publié par l’instance dirigeante du football national, qui ajoute que le joueur a rejoint son club samedi, en compagnie du médecin de la sélection nationale.

Le communiqué de la Femafoot conclut que «toutes les dispositions sont déjà prises pour qu’il (Ibrahima Koné, ndlr) soit opéré aujourd’hui en Espagne et c’est après l’opération que la durée de son indisponibilité sera connue». Le ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba, a également publié un communiqué dans lequel, il dit «suivre avec la plus grande attention l’évolution de l’État de santé d’Ibrahima Koné».

Pour rappel, l’attaquant international s’est blessé à la cheville en tentant de récupérer un long ballon du défenseur Boubacar Kiki Kouyaté, à la 19è minute.

Lire la suite sur https://lessor.ml/posts/blessure-dibrahima-kone-un-coup-dur-pour-les-aigles-652cee8c7e224

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *