BTP au Mali : Plus de cadeau aux entreprises défaillantes

BTP au Mali : Plus de cadeau aux entreprises défaillantes

Lors de la 12ème assemblée générale de l’Organisation Patronale des Entreprises de la Construction du Mali (OPECOM), qu’elle a présidée, Madame le Ministre des Transports et des Infrastructures, Mme DEMBÉLÉ Madina SISSOKO a fait comprendre que les entreprises défaillantes ne bénéficieront plus de faveurs.

L’objectif de cette assemblée était d’encourager des échanges ouverts et constructifs concernant les défis auxquels le secteur du BTP est confronté. L’ordre du jour de cette 12ème AG de l’OPECOM incluait également le rapport d’activités et le rapport financier de l’organisation.

Lors de son intervention, la Ministre des Transports et des Infrastructures a clairement déclaré qu’il n’y aurait plus de faveurs pour les entreprises qui ne remplissent pas leurs obligations. « Mon département exigera et continuera d’exiger que tous les travaux se réalisent conformément aux normes, dans le respect des délais contractuels, et avec la plus grande rigueur », a-t-elle déclaré. Pour le Ministre SISSOKO, l’avenir appartient à ceux et celles qui embrassent le professionnalisme.

La Ministre des Infrastructures a également rassuré les membres de l’assemblée générale que toutes les préoccupations exprimées trouveront des solutions grâce à l’engagement, au courage, au dévouement et à la détermination de tous. Elle les a encouragés à contribuer à la consolidation de la nation malienne, qui avait été menacée à un moment donné mais qui est maintenant debout et résiliente.

Cette annonce explique la volonté du gouvernement de mettre l’accent sur l’importance du professionnalisme et de l’exécution rigoureuse des projets de construction. Histoire d’améliorer l’efficacité et la qualité des infrastructures au Mali.

Coulibaly A

Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *