Ségou : Le Col Assa Badiallo Touré au chevet des déplacés et des plus démunis

Ségou : Le Col Assa Badiallo Touré au chevet des déplacés et des plus démunis

Pour donner un cachet particulier à la 28ème édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion à Ségou, lancé le lundi 9 octobre dernier dans la salle de conférence du Gouvernorat de la région de Ségou sous la présidence du Gouverneur et sous le parrainage du Directeur Général de l’Institut National de Prévoyance Social, Ousmane Karim COULIBALY, le ministre de la Santé et du Développement social, le Colonel Assan Badiallo TOURÉ était à Ségou à la tête d’une forte délégation. Laquelle avait sous le bras des vivres pour donner le sourire aux personnes déplacées et des plus démunies, victimes de la crise multidimensionnelle que traverse notre pays.
La Place de l’Indépendance a servi de cadre à la cérémonie de distribution desdits vivres à la cible indiquée. Le don était composé de 500 sacs (de 50 kgs de mil), 500 bidons d’huile (de 5 Litres) et 500 sachets de pâtes alimentaires.
Ces produits de première nécessité ont été répartis entre les cinq cercles de la région : 200 kits pour le cercle de Ségou, 100 pour Niono, 80 pour Bla, 62 pour Macina et 58 pour Baraouli.
Le Gouverneur de la région, le Contrôleur Général de Police, Alassane TRAORE, a, au nom des populations, des notabilités coutumières, religieuses et administratives, remercié le Gouvernement pour ce geste combien important à l’endroit des populations vulnérables des différents cercles de Ségou.
Le ministre Assa Badiallo TOURÉ de féliciter le Gouverneur pour la qualité de l’accueil réservé à sa délégation, avant de rassurer de l’accompagnement des plus hautes autorités.
« Il me plait également aux noms des plus hautes autorités du pays et au mien propre, de remercier la population entière de Ségou pour les efforts indéniables réalisés du début de la crise à nos jours », a déclaré le Colonel Assa Badiallo TOURÉ.
Selon le chef du département du Développement social, le thème retenu cette année « La solidarité au service de la paix, de la stabilité et du développement dans le Mali Kura », est assez évocateur et traduit la volonté des autorités de la Transition dans la poursuite de l’approfondissement de la solidarité. Une volonté réaffirmée par le Président de la Transition Colonel Assimi GOÏTA qui a accepté de dédier le tiers de son salaire aux œuvres sociales sur l’ensemble du territoire national de Kayes à Kidal, a révélé le MSDS.


Cette cérémonie est la première d’une série qui se réalisera sur toute l’étendue du territoire national afin d’apaiser les cœurs des populations durant ce mois consacré à la tolérance, au don de soi à l’union et à la cohésion, soutient-elle.
Le Colonel Assan Badiallo TOURÉ a profité de l’occasion pour lancer un appel à l’ensemble des Maliens à s’impliquer fortement pour le retour de la paix et de la sécurité dans le pays.
Le chef du Département de la Santé et du Développement Social, lors de cette visite, a bénéficié de l’accompagnement de l’ensemble des directeurs des services du développement social, notamment le Directeur général de l’INPS, Ousmane Karim COULIBALY désigné parrain du Mois à Ségou, du directeur général de la CMSS, Ichaka Koné, parrain de la première semaine à Ségou et de celui de la CANAM, le Général Boubacar Dembélé. Lesquels n’ont ménagé aucun effort pour soutenir cette initiative du Colonel Assan Badiallo TOURE qui a tenu à remercier l’ensemble des partenaires pour leur accompagnement sans cesse dynamique pendant ce mois.
Étaient également de la délégation, un membre de la Commission Santé du CNT, en l’occurrence Colonel Bilal KEITA et du président de l’inter-ordre de la Santé, M. DIABATÉ.
Il faut noter que cette visite de 48 heures a permis au ministre de la Santé et du Développement social de s’imprégner des conditions de travail des agents des services de santé de la région de Ségou. Elle s’est rendue, tour à tour, au CSREF de Ségou, à l’Hôpital Niamakoro FOMBA et au Centre de santé de la garnison de la ville.
La délégation a visité également les directions régionales de l’INPS, de la CMSS et le bureau régional de la CANAM. La visite a pris fin par une réunion de cadres à la Direction régionale du développement social où les acteurs ont évoqué les difficultés de leurs services dans la 4è région.
En retour, le Chef du département a rassuré de son accompagnement et profiter de l’occasion pour féliciter et encourager les agents rompus à la tâche et de mettre le Mali au-dessus de tout.
Adama DIARRA, Service des Relations Publiques, INPS

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *