Indépendance énergétique : Vers la construction de centrales nucléaires dans le cadre du partenariat Mali-Russie

Indépendance énergétique : Vers la construction de centrales nucléaires dans le cadre du partenariat Mali-Russie

Le Mali, dans son désir de renforcer son indépendance énergétique, vient de signer un mémorandum d’entente avec Rosatom, une entreprise publique russe de renom spécialisée dans le domaine de l’énergie nucléaire. Cet ambitieux projet, annoncé lors de la visite d’une délégation malienne de haut niveau à Moscou, prévoit la construction de deux à quatre centrales nucléaires au Mali.

Le ministre de l’Économie et des Finances du Mali, Alhousseini SANOU, qui dirigeait la délégation, a souligné que le projet nucléaire vise à diversifier les usages de cette source d’énergie, en commençant par des applications dans le domaine de la médecine, de l’agriculture, et d’autres secteurs essentiels. Par ce partenariat, le Mali entend réduire sa dépendance envers les sources d’énergie conventionnelles.

L’on retient des explications du Ministre Sanou que la concrétisation de ce partenariat permettra au Mali de renforcer sa souveraineté énergétique. Toutefois, elle contribue au développement économique du pays. Le Ministre de l’Economie précise que ces centrales nucléaires, chacune d’une capacité de 55 mégawatts, représente un jalon important vers un avenir énergétique plus durable pour le Mali.

Pour ce faire, le Ministre Sanou ajoute qu’un calendrier ambitieux a été établi pour la mise en œuvre du projet, avec la visite prévue de spécialistes et d’experts maliens en Russie dans un délai d’un mois. « Une délégation russe devrait se rendre à Bamako d’ici la fin de l’année afin d’évaluer les capacités et les potentiels du Mali dans le cadre de ce partenariat stratégique », annonce-t-il.

Du coup, cette coopération entre le Mali et la Russie en matière d’énergie nucléaire ouvre la voie à un avenir radieux, où le Mali pourra non seulement répondre à ses besoins énergétiques croissants, mais aussi devenir un acteur clé dans la sous-région en matière de production d’énergie propre et durable.

La rédaction

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *