Pour assassinat, détention illégale d’arme à feu et abus de confiance : Cinq individus arrêtés par le commissariat de police de Korofina-Nord

Pour assassinat, détention illégale d’arme à feu et abus de confiance : Cinq individus arrêtés par le commissariat de police de Korofina-Nord

Le commissariat de police de Korofina-Nord, dirigé par le commissaire principal de police Bakary Coulibaly a mis le grappin, les 28 septembre et 1er octobre 2023, sur cinq individus dont un pour assassinat et trois pour abus de confiance et détention illégale d’arme à feu. Les investigations ont permis, pour les deux affaires, la découverte et la saisie de la machette servant l’arme du crime et ainsi que deux pistolets automatiques de fabrication artisanale améliorée.

De sources policières, suite à une plainte de la famille de la victime pour assassinat, survenu le 10 septembre dernier, à Babouyabougou (Korofina-Sud), une enquête a immédiatement été ouverte. Ainsi, l’équipe de la brigade de recherches dirigée par l’adjudant-chef Alfousseyni Sangaré a accentué les recherches. Les investigations poussées ont permis aux limiers, d’identifier et de localiser l’auteur de ce crime odieux en cavale vers un territoire étranger. Suite à sa fuite vers la Guinée, les limiers sont parvenus à l’interpeller et l’extrader grâce au concours de l’Interpol.

Interrogé sommairement, le mis en cause a reconnu les faits et dévoilé la cachette de l’arme. Une descente au dit-lieu a permis l’interpellation d’un individu pour complicité dans le meurtre du jeune homme Mamadou Sylla qui avait hébergé l’auteur de l’assassinat à Babouyabougou, gardé l’arme du crime et aussi l’aidé dans sa fuite en lui remettant la somme de deux mille francs pour ses frais de transport. La machette servant à commettre ce crime a été également saisie.

Dans la foulée, le 28 septembre dernier, soit quelques jours plutôt, les éléments de la même brigade de recherches ont, suite à plusieurs plaintes, interpellé un individu pour abus de confiance et escroquerie.

Conduit au poste, les premières réponses du mis en cause ont suscité un doute fort sur sa moralité. Ainsi, une perquisition faite à son domicile, a permis la découverte et la saisie de deux pistolets automatiques de fabrication artisanale améliorée, une cartouche et un étui de balle.

Interrogé sur la provenance et la destination des armes en question, il déclare les avoir achetées avec deux personnes différentes pour sa propre sécurité. La détermination des hommes a abouti à l’interpellation desdits vendeurs qui ont reconnu les faits. Ils ont déclaré par la suite avoir eu lesdites armes avec un agent de sécurité. L’enquête reste ouverte afin de le retrouver.  Au nombre de cinq et tous de nationalités maliennes, ils seront mis à la disposition de la justice et répondront de leur acte. Ce nième exploit des hommes du commissaire principal Bakary Coulibaly prouve leur détermination à lutter contre l’insécurité. Les autorités policières saisissent l’occasion pour exhorter la population à plus de vigilance et de collaboration afin de lutter plus efficacement contre la criminalité sous toutes ses formes Boubacar Païtao

Source: Aujourd’hui

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *