EDMgate : Faut-il s’attendre à un bras de fer entre le ministre de tutelle et le syndicat des travailleurs d’EDM ?

EDMgate : Faut-il s’attendre à un bras de fer entre le ministre de tutelle et le syndicat des travailleurs d’EDM ?

Vol de carburant, surfacturation ou double facturation, mauvaise gestion, voilà entre les premiers résultats d’un contrôle au niveau de la société Energie du Mali (EDM sa) annoncés par le ministre de l’energie et de l’eau, Mme Bintou Camara sur le plateau de l’ORTM.

A en croire Mme le Ministre de l’Energie et de l’Eau Mme Bintou Camara, la société Energie du Mali (EDM.sa), est une société d’état  qui existe depuis l’indépendance et qui a été mal gérée depuis longtemps et EDM.sa  était devenue pratiquement un instrument politique  ou les pratiques malsaines étaient courantes.

« La mauvaise gestion qui se trouve aujourd’hui à EDM sa a amplifiée  le niveau de dégradation dans la fourniture de l’électricité et le manque de rigueur a entrainé un déficit de production. Le gasoil est devenu de la mer à boire et à manger  de la part de certains agents au niveau d’EDM sa , qui sont complices de ce vol de carburant  malgré qu’il soit subventionné par l’Etat. Aujourd’hui EDM.sa a 800 fournisseurs à qui elle doit plus de 600 milliards fcfa. Nous avons décelés  1 milliards 600 millions de Franc –CFA  de facturation supplémentaire.  Et sur un 2eme fournisseur uniquement sur l’exercice de l’année 2022, nous avons constatés 52 factures supplémentaires, pour un montant de 18 milliards  surfacturés à EDM. Du 1er janvier au  30 septembre 2023 l’Etat a subventionné pour 106 milliards de franc CFA  avant d’investir plus de 140 milliards de Franc CFA  pour reconstituer le  capital d’EDM sa », a-t-elle déclaré.

Elle  a par ailleurs, soulignée que la société Energie du Mali fait une recette  mensuelle de 20 milliards de Francs, dont 18 milliards reviennent aux fournisseurs et 2 milliards pour le salaire du personnel. Et souvent il ya 2 à 3 factures liées à un seul recipicé et toutes ces factures sont payés aux fournisseurs qui constituent un manque à gagner pour  la société Energie du Mali.

S’agissant  de la question relative à l’achat  de 27 groupes électrogènes, Mme le  Ministre de l’Energie et de l’Eau Mme Bintou Camara dira que  l’Etat à travers le Ministère de l’Economie et des Finances a débloqué la somme de 6 .209.000.000FCFA pour acheter ces groupes électrogènes qui ont été une déception pour le pays.

« Après investigation les responsables du pays se sont rendu compte que les 27 groupes électrogènes ont été payés au Nigeria et non en Turquie. Et mieux sur les 27 commandés 13 ont été juste livrés et avec des puissances inferieures aux prévisions.

Ces pratiques malsaines auxquelles Madame le Ministre a promis de sévir ont perturbé le fonctionnement normal de la société Energie du Mali et naturellement à l’origine des coupures intempestives d’électricité.

Face à ces graves accusations du ministèrede tutelle, le syndicat des travailleurs sera face à la presse ce vendredi pour répondre à Madame le Ministre et surtout donner sa part de vérité sur cette affaire rocambolesque.

Quelle va être l’attitude des travailleurs de la société EDM sa ? Vont-ils démentir preuve à l’appui les allégations de la patronne du département ? En tout cas tout porte à croire que le syndicat ne laissera point traîner dans la boue, l »honneur et la dignité des travailleurs de la société.

Mohamed Kanouté

Source : L’Investigateur

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *