Annulation des crédits intrants pour les producteurs de coton : La CMDT réfute les allégations de FER-Mali et donne des précisions

Annulation des crédits intrants pour les producteurs de coton : La CMDT réfute les allégations de FER-Mali et donne des précisions

La Compagnie Malienne pour le Développement des Textiles (CMDT) réagi aux déclarations de FER-Mali concernant les crédits intrants destinés aux producteurs de coton touchés par les ravages des jassides. La CMDT dans un communiqué, affirme que les allégations de FER-Mali sont infondées et tient à clarifier la situation.

Selon le communiqué de la CMDT, lors d’une tournée dans les zones cotonnières, le Ministre en charge de l’agriculture a apporté des éclaircissements sur les bénéficiaires de l’annulation des crédits intrants destinés aux producteurs victimes des jassides. Cette déclaration intervient après les affirmations de FER-Mali selon lesquelles tous les producteurs de coton, y compris ceux qui n’ont pas subi de pertes de récoltes, bénéficieraient de ces fonds.

En effet, le FER-Mali croit que le Président avait versé 9,9 milliards de francs CFA à la CMDT pour soutenir les producteurs de coton auprès, il a diffusé ces informations. La CMDT, cependant, défie FER-Mali de fournir des preuves de la réception de ces fonds après l’annonce du Président. Toutefois, la CMDT précise que c’est elle qui annulera les dettes intrants une fois que les fournisseurs d’engrais auront été payés.

Toujours selon le communiqué, le FER-Mali fait croire que le Président de la transition a également fixé le prix d’achat du coton graine à 295 francs CFA le kilo. De même, les engrais, tels que le complexe coton, l’urée et le complexe céréales, sont subventionnés à 14 000 francs CFA par sac de 50 kg pour tous les producteurs, y compris les producteurs de coton. La CMDT surprise de ces informations, appelle le FER-Mali à apporter des preuves pour étayer ses allégations.

Poursuivant, la CMDT se demande quel pourrait être l’objectif de FER-Mali en propageant de fausses informations à l’intention les producteurs de coton. Contre cette posture de FER-Mali qui est de nature à créer la confusion, la CMDT invite les producteurs de coton à ne pas se fier aux fausses informations.

Face à cette situation, la CMDT sous le leadership de son PDG, le Dr Nango Dembélé, rassure de continuer à tout mettre en œuvre pour soutenir les producteurs de coton dans l’optique d’atteindre les objectifs de production afin de booster l’économie malienne. Une vision qui cadre avec celle des autorités de la transition qui n’aspirent qu’à un Mali émergent ou le coton demeure l’un des maillons essentiels de son développement. 

La rédaction

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *