Commissariat de police de Boulkassoumbougou: Trois suspects en possession  de 53 briques de Chanvres indiens alpagués

Commissariat de police de Boulkassoumbougou: Trois suspects en possession  de 53 briques de Chanvres indiens alpagués

Les limiers du  Commissaire Principal de police  Drissa SAMAKE dit « Roger »  en charge du commissariat de police de  Boulkassoumbougou en commune I du district de Bamako,  ont mis le grappin, lundi 1er novembre 2023, sur trois (03) individus soupçonnés de  trafic de drogue en possession de (53) briques  de chanvre indiens.

En effet, c’est sur la base de renseignements  fournies par une tierce  personne aux enquêteurs  du commissariat de police de Boulkassoumbougou faisant étant de l’arrivée  imminente en provenance du Ghana, d’une grande quantité de produits stupéfiants, qu’une  enquête à été ouverte pour intercepter et interpeller  les présumés  auteurs de ce trafic de drogue vers le Mali.

Les investigations  menées sur le terrain ont permis aux éléments  de la Brigade de Recherches (BR) dudit Commissariat d’intercepter le camion remorque et d’interpeller son conducteur à Titibougou, en possession de (42) briques de chanvre indien.

Conduit au commissariat de Boulkassoumbougou  et interrogé sommairement,  le conducteur   du camion  a affirmé que ces colis lui ont été remis au Ghana dans le but de les acheminer à Koutiala et ensuite les  livrer à son propriétaire.

 Grâce au professionnalisme et à la ténacité des enquêteurs chevronnés du commissariat de police de Boulkassoumbougou, le chauffeur fini  par dénoncer  un de ses acolytes  domicilié à Niamana qui a été interpellé à son tour.

Les investigations poussées ont permis l’interpellation à Koutiala d’un dernier complice, soit le propriétaire des colis, grâce au concours du Commissariat de Koutiala.

 Une perquisition effectuée dans leurs domiciles a permis la découverte et la saisie de (11) autres briques de chanvre indien,  ce qui fait un total de (53) briques de chanvre indien saisies.

 A noter que les trois suspects  ont été mis à la disposition de la justice pour déterminer leur sort.

Mohamed kanouté

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *