Mali : L’Armée fait mouvement vers Kidal

Mali : L’Armée fait mouvement vers Kidal

Dans la poursuite de sa mission régalienne de sauvegarde de l’intégrité territoriale du Mali, les Forces armées maliennes (FAMa) ont entrepris, ce jeudi 09 novembre 2023, des mouvements stratégiques dans le mais de sécurité et d’éradiquer toutes menaces terroristes dans la région de Kidal.

Selon la Direction de l’information et des relations publiques des Armées, « ces interventions de nos Forces de défense et de sécurité se déroulent dans le strict respect des droits de l’Homme ».

La hiérarchie militaire rappelle que la mission principale des FAMa est de restaurer la paix et la stabilité au Mali, afin que les concitoyens qui n’aspirent qu’à la paix puissent y vivre en toute sécurité.

Par conséquent, elle invite la population à la sérénité et à ne céder ni à la panique ni à la propagande des terroristes et à suivre les instructions des Forces armées maliennes dont la détermination est sans équivoque.

La Dirpa rassure que l’opinion publique sera régulièrement informée des développements et des progrès réalisés dans cette opération de sécurisation et de contre les groupes armés terroristes.

Pour rappel, la surveillance aérienne des FAMa a mené le mardi 07 et mercredi 08 novembre 2023, un permis d’identifier des terroristes en possession de deux engins blindés abandonnés par la Minusma à Kidal. Les deux moteurs blindés en question ont été neutralisés par les vecteurs aériens de l’armée.

Les FAMa qui n’entendent pas laisser le moindre centimètre du territoire national échapper à leur contrôle dureront vaillamment leur progression dans le septentrion du pays avec l’objectif clair de reprendre les choses en main à Kidal.

Cette offensive dynamique permet à nos Forces de resserrer davantage l’étau sur le dernier retranchement stratégique des groupes armés terroristes et leurs alliés norco-séparatistes de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) et du Cadre stratégique permanent pour la paix la sécurité et le développement (CSP-PSD).

Il ne fait plus aucun doute que la multiplication de ces frappes aériennes constitue le signe annonciateur d’une opération terrestre d’envergure des FAMa sur la capitale de l’Adrar des ifoghas.

Aboubacar TRAORE

L’Essor

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *