Reconquête de la région de  Kidal : La CNDH  appelle l’Etat  à veiller  à la protection des populations civiles et de leurs biens.

Reconquête de la région de  Kidal : La CNDH  appelle l’Etat  à veiller  à la protection des populations civiles et de leurs biens.

C’est un communiqué de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) en date de ce mercredi 15 novembre 2023  qui nous l’apprend.

 Selon les termes dudit communiqué, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) suit avec beaucoup d’attention la situation des droits de l’Homme dans la région de Kidal.

 Sur le fondement de la Constitution du 22 juillet 2023, de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, de la Charte africaine des droits de l’Homme et des Peuples, des Conventions de Genève sur le droit international humanitaire, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH ) , se réjouit du retour de l’Etat du Mali dans la Région de Kidal et félicite les Forces de Défense et de Sécurité dans la poursuite de l’objectif de sécurisation de l’intégralité du territoire national.

 La Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH appelle l’Etat à veiller à la protection des populations civiles et de leurs biens et à assurer les services sociaux de base aux populations ainsi qu’à accorder une assistance aux personnes déplacées internes. Et

soutient tout processus inclusif de paix durable conformément à sa recommandation, tout en réitérant  d’accélérer le processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion (DDR);poursuit le dit communiqué

Toujours selon  ce communiqué, la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) invite les populations à éviter tout amalgame, s’abstenir de tout appel à l’incitation à la haine et à la violence, tout en réitérant son soutien aux Forces de Défense et de Sécurité dans le combat noble contre le terrorisme, pour la sécurisation du territoire dans le strict respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire.

Mohamed Kanouté

Source : Mali24

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *