Rapport 2022 de l’OCLEI : 23 dossiers transmis à la justice pour un montant de 23 milliards 855 millions de FCFA

Rapport 2022 de l’OCLEI : 23 dossiers transmis à la justice pour un montant de 23 milliards 855 millions de FCFA

Dr Moumouni Guindo, président de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement  Illicite (OCLEI) a remis ce mardi 27 novembres 2023, le rapport 2022 de l’OCLEI à son excellence le Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’État  

Cette remise officielle du rapport 2022 de l’OCLEI a enregistré la présence du premier ministre, chef du gouvernement Dr Choguel Kokala Maiga  les présidents des Institutions de la République, les membres du gouvernement, les membres du Conseil et du personnel de l’OCLEI.

Il ressort de l’analyse de ce rapport 2022 que l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement  Illicite (OCLEI), a transmis  de 2019 à 2022 à la Justice 23 dossiers pour 23 milliards 855 millions de FCFA, soit en moyenne plus d’un milliard de francs CFA par dossier.

Ce rapport de 2022 souligne aussi  que  les enquêtes de l’OCLEI ont identifié 503 biens immobiliers présumés illicitement acquis, à savoir : 124 maisons d’habitation, 29 bâtiments commerciaux ou professionnels, 285 parcelles et 65 concessions rurales totalisant 181 hectares.

 Selon Dr Moumouni Guindo président de l’Office Central de Lutte contre l’Enrichissement  Illicite (OCLEI), le montant total des fonds, présumés illicites identifiés sur les comptes bancaires des 23 personnes, s’élève à 21 milliards 335 millions de francs CFA alors que, dans la même période, leurs revenus légitimes s’élèvent à 1 milliard 106 millions de francs CFA.

 Et d’ajouter que « les personnes concernées proviennent de différentes couches socioprofessionnelles : gouvernement, élus, administration générale, administrations financières, justice, armée, affaires étrangères, établissements publics, etc ».

 S’agissant des déclarations de biens,à la date du 31 décembre2022, le rapport  2022 souligne  que  l’OCLEI a exploité 2 842 déclarations de biens et  Il a mis en œuvre un système de codification et d’archivage, qui améliore considérablement le traitement, l’exploitation et la confidentialité des déclarations de biens.

 Ce rapport 2022  fait ressortir  aussi une analyse faite par l’OCLEI  qui  a porté sur les subventions accordées par l’Etat aux établissements privés de l’Enseignement secondaire général, technique et professionnel, dans la période de 2017 à 2021.

Cette analyse a révélé que, chaque année, l’État verse, en moyenne aux écoles privées, la somme de 49 milliards 600 millions de FCFA. Avec ce montant, l’État peut construire et faire fonctionner annuellement 80 nouveaux lycées. En outre, plus de 1 000 écoles fonctionnent avec des arrêtés présumés faux.

Pour ce qui concerne l’évaluation des activités de lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite, il ressort qu’en 2022, l’OCLEI a reçue et analyser 32 rapports produits par les structures de contrôle et de régulation.

 L’analyse de ces rapports fait ressortir des irrégularités financières pour un montant de 188 milliards 876 millions de FCFA, 1 166 irrégularités administratives et 88 manquements aux exigences de performance.

 Les personnes incriminées dans ce rapport vont –elle être sanctionnées ?

 La justice va-telle  ouvrir une enquête ?

Affaire à suivre.

Mohamed Kanouté

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *